Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Visiter la Bolivie avec notre guide gratuit sur la Bolivie !

Guide de Voyage Bolivie !
Guide de Voyage Bolivie !

Découvrez notre guide gratuit sur la Bolivie


En plein cœur du continent latino-américain, la Bolivie est une mosaïque culturelle aussi bien que de paysages et de climats. C’est l’un des pays les moins peuplés d’Amérique latine avec une population totale de près de 10,5 millions d’habitants. Si certaines grandes villes comme La Paz ou Santa Cruz accueillent respectivement 1 million et 1,6 millions d’habitants, il existe dans le reste du pays de vastes étendues désertiques à la densité inférieure à moins d’un habitant au km carré.

Une géographie exceptionnelle

Le pays est séparé en plusieurs zones géographiques distinctes : l’altiplano andin, la cordillère orientale, les Yungas et les vallées centrales, et l’Amazonie.

 

La première est une région de hauts plateaux à 3 700 m d’altitude moyenne. La cordillère des Andes se divise en deux au nord du Chili et de l’Argentine, entre les cordillères orientales et occidentales, et s’unifie à nouveau au nord de la Bolivie. L’altiplano, appelée aussi la puna, est formé par des hauts plateaux autour de 3 700 m d’altitude, entre ces deux chaînes de montagne. Désert minéral, il abrite néanmoins des villages vivant de l’élevage de lamas, ainsi que des paysages multicolores exceptionnels. Le Lipez, au sud du pays, offre avec San Pedro de Atacama au Chili les plus beaux spectacles de la puna. Les villes les plus connus situées sur l’altiplano sont La Paz, Potosi et Oruro.

 

La seconde zone, la cordillère des Andes, offre des sommets majestueux. A l’ouest, la cordillère occidentale marque la frontière avec le Chili et le Pérou, tandis qu’à l’est la cordillère orientale marque la transition avec la zone des Yungas puis l’Amazonie. C’est cette dernière qui offre les sommets les plus impressionnants : la cordillère Royale et le cerro Illimani (6 432 m) dominent La Paz.

 

Paradoxalement, si ce sont les Andes et l’altiplano qui sont les régions les plus connues de la Bolivie, c’est bien l’Amazonie qui recouvre les deux tiers du pays. Ici, jungle humide et luxuriante, la faune et flore exubérantes sont au programme. La ville majeure de cette zone orientale est Santa Cruz de la Sierra, poumon économique de la ville et porte d’entrée de nombreux vols internationaux.

 

Enfin, entre les sommets andins à plus de 6 500 m et l’Amazonie, la Bolivie possède une zone hétérogène, une bande de moyenne montagne et de vallées qui fait office de transition abrupte : ce sont ce qu’on regroupe sous le terme de vallées centrales. Au nord, ce sont les exubérantes Yungas et la fameuse route de la mort, au sud des régions colorées et agréables, comme Cochabamba, Chuquisaca et sa capitale Sucre, ou encore le département viticole de Tarija.

Un pays mosaïque

L’histoire de la Bolivie est celle d’un mélange entre les populations amérindiennes, européennes et même asiatiques et africaines. Avant l’arrivée des colons au XVIe siècle, le pays appartenait au grand empire Inca. Déjà, au sein de ce royaume coexistaient des dizaines de communautés indiennes différentes dont les plus célèbres sont les Aymaras, les Quechuas, les Uru-Chipayas ou encore les Kallawayas. Les colons arrivèrent ensuite, apportant avec eux leur culture et leurs traditions. Les afro-boliviens sont, quant à eux, issus de la traite des noirs pour les mines, notamment celles de Potosí. Enfin la communauté japonaise descend d’immigrants venus chercher du travail sur les terres boliviennes au début du XXe siècle. Dans une volonté de valoriser sa richesse de population, la nouvelle constitution bolivienne reconnaît aujourd’hui 37 langues officielles parmi lesquelles l’aymara, le guarani, le quechua, l’uru-chipaya ou encore le yaminahua.

 

S’il existe encore une pauvreté omniprésente dans le pays (60% de la population vivrait sous le seuil de pauvreté), la Bolivie possède une croissance stable relativement forte portée notamment par l’exploitation de ses ressources naturelles et minérales. Ainsi, le pays possède des réserves d’argent, de gaz naturel, de pétrole, de zinc ou d’étain. Le pays serait également en possession de la seconde plus grande réserve de lithium au monde mais aujourd’hui les investissements réalisés sont encore très faibles dans ce secteur.

Guide créé en collaboration avec l'agence locale : Bolivia Excepcion

Pour en savoir plus, découvrez le site web de l’agence de voyage locale en Bolivie, Bolivia Excepción.

© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.