Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

A voir en Argentine

Argentina animal

Les sites naturels et monuments incontournables à voir en Argentine

Iguazu falls national park

Chutes d’Iguazú

Classé depuis 1984 au Patrimoine mondial de l’Unesco, le site est considéré comme l’une des 7 merveilles naturelles du monde. Situées à cheval entre le Brésil et l’Argentine, leurs 275 cascades ont un débit de 1 800 m3 par seconde et offrent un spectacle sidérant. On visite le site du côté brésilien pour une vue d’ensemble, puis du côté argentin pour s’approcher très près de la gorge du diable, principale cascade du site.


Perito Moreno Glacier

Glacier Perito Moreno

Ce glacier de 80 m de haut et de 5 km de large est l’un des glaciers de l’immense champ de glace patagonique, et le plus facilement spectaculaire. Par ailleurs, ce glacier mythique avance chaque jour de plusieurs mètres ! Les ruptures de ses blocs de glace se produisent tout au long de l’année : un spectacle impressionnant.


Al galope tendido

Province de Buenos Aires

Buenos Aires est aussi le nom de la plus grande province argentine, également la plus peuplée et la plus riche du pays. On y visite des estancias typiques, où les traditions gauchos sont encore très prégnantes. Maîtres dans l’art du dressage équestre, les gauchos partagent leur mode de vie et des promenades à cheval à travers la pampa argentine.


Reducciones Jesuitas, San Ignacio Mini, Argentina

Missions jésuites

La province de Misiones tient son nom de la période de colonisation et d’évangélisation des peuples autochtones et notamment des guaranis par les prêtres de la Compagnie de Jésus. Il reste aujourd’hui des constructions et des églises, témoignages de cet épisode majeur de l’histoire de la région. 4 missions jésuites argentines sont classées au Patrimoine mondial : Loreto, San Ignacio, Santa María la Mayor et Santa Ana, toutes fondées entre 1610 et 1633.


Estancia de Caroya.

Estancias jésuites de Córdoba

Ces estancias jésuites ont été classées au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2000. Les estancias installées par les jésuites à partir de 1615 sont au nombre de 6 : Caroya, Jesús María, Santa Catalina, Alta Gracia, La Candelaria et San Ignacio, qui a été détruite. Elles reflètent la particularité de l’organisation et de l’architecture des missions jésuites. Chaque estancia comporte son église et son ensemble de bâtiments autour desquels se sont greffées des habitations modernes, créant ainsi des villes telles qu’Alta Gracia.


Purmamarca

Quebrada de Humahuaca

Classée en 2003 au Patrimoine culturel et naturel de l’humanité par l’Unesco, cette profonde vallée mesure 155 km de long. Voie de communication entre la Puna et les basses terres, elle offre des paysages splendides de quebradas multicolores. Surnommée la vallée des 7 couleurs, elle est jalonnée de villages typiques comme Purmamarca, Maimará et sa palette du peintre, Tilcara et Humahuaca.


Cafeteria nella città di Purmamarca, Argentina

Purmamarca

C’est le premier village que l’on rencontre dans la Quebrada de Humahuaca. Situé à 56 km de Jujuy, il donne sur le mont aux 7 couleurs, l’une des merveilles géologiques du nord argentin. Les tons de ces falaises se déclinent du rouge à l’ocre dans un dégradé inouï. Le village de maisons en pisé, très typique de la région, est parsemé de cactus et compte une église de couleur blanche.


Tilcara | Argentina

Tilcara

Tilcara signifie étoile filante en quechua. Ce village de 4 500 habitants, situé dans la Quebrada de Humahuaca, culmine à 2 461 m. Sa position, au-dessus des rivières Río Grande et Río Huasamayo, offre une vue imprenable sur la belle vallée de Humahuaca. Parmi les réjouissances annuelles, ne pas manquer en février le carnaval et la célébration de la Pachamama.


Salinas Grandes

Salinas Grandes

Il s’agit d’un grand lac de sel d’une surface de 12 000 hectares posé sur la Puna argentine. Situé à 3 415 m, on en récolte toujours traditionnellement le sel. La saline est un ancien bassin endoréique dont l’essentiel des sédiments restants sont composés de chlorure de sodium. C’est cette composition qui explique la couleur blanche immaculée des salinas grandes, et la beauté de ses paysages iréels.


Le train des nuages sur le viaduc de la Polvorilla

Train des nuages

La construction de cette improbable voie ferrée qui traverse la Puna s’est terminée au début du XXe siècle au bout de 27 ans de travaux. Consacré aux communications entre l’Argentine et le Chili, il s’élève en son point le plus haut à 4 220 m, et est de fait l’un des chemins de fer les plus élevés du monde. Au départ de Salta et jusqu’au au viaduc de la Polvorilla, le trajet complet aller-retour dure environ 15 heures.


passeio a calfayate 2009-12-05 114

Cafayate

Dans la province de Salta et en plein cœur de la région des vallées de Calchaquies, cette agréable ville de 12 000 habitants est une petite capitale du Torrontés, vin blanc argentin. C’est le climat ensoleillé de cette région de basse altitude qui favorise la viticulture et qui a permis à Cafayate de se spécialiser dans ce cépage apprécié.


Algo de verde

Parc national de Talampaya

Le Parc national de Talampaya, dans la province de la Rioja, abrite un incroyable canyon profond d’environ 160 m pour une longueur de 12 km. Outre ses formations géologiques exubérantes, les 215 000 hectares du parc contiennent une collection de fossiles de dinosaures uniques au monde, ce qui a justifié son inscription au Patrimoine mondial.


Rockformations at Valle de la Luna, near San Juan, Argentina

Vallée de la lune

Le vaste Parc national d’Ischigualasto, surnommé la vallée de la lune, abrite sur 63 000 hectares de véritables merveilles géologiques ! Avec le gris pour couleur dominante et de très anciennes formations minérales sans aucune végétation alentour, ce lieu offre des balades hors du commun… Objectif lune ! Comme à Talampaya, le Parc compte de nombreux fossiles et une inscription au Patrimoine mondial Unesco.


el barreal de leoncito highway

Parc national Leoncito

Ce parc de la région de San Juan est un superbe belvédère sur la Cordillère des Andes. Classé Parc national depuis 2002, il abrite au pied de montagnes à plus de 6.500 m un immense lac asséché, la Pampa del Leoncito, ainsi que le plus grand observatoire astronomique d’Argentine.


Mount Aconcagua, Argentina

Aconcagua

Dans la province de Mendoza se trouve le point culminant des Amériques. L’Aconcagua s’élève à 6 901 m d’altitude et constitue le plus haut sommet en dehors des montagnes d’Asie. Le parc provincial d’Aconcagua regorge par ailleurs de pistes de randonnées et de trekking en montagne.


Lago Lacar

Route des 7 lacs

Entre les deux villages de charme Villa la Angostura et San Martín de los Andes, passe une route mythique. Sur son tracé de 107 km se dévoilent 7 lacs : Machónico, Escondido, Correntoso, Espejo, Lácar, Faulkner et Villarino. Dans un cadre bucolique de forêts et entouré de sommets majestueux, ces lacs sont d’une grande beauté.


Lago Verde, Futalaufquen, Chubut, parque Nacional Los Alerces

Parc National Los Alerces

Les alerces sont des cyprès de Patagonie, des arbres très anciens qui ont pour particularité d’avoir un bois très rigide et imputrescible. Le Parc national los Alerces, situé dans la cordillère du Chubut, en est la plus grande réserve nationale. Parcouru de rivières cristallines, le parc propose de nombreuses randonnées dans ces forêts sauvages.


Cueva de las Manos Argentina

Grotte des mains

C’est sur les murs d’une grotte du canyon du río Pinturas que l’on peut observer, sur 60 m de longueur, une fascinante fresque vraisemblablement peinte il y a 10 000 ans par un groupe de chasseurs. On peut y voir des mains imprimées en négatif sur la paroi, de couleur rouge et noire. Le site a été inscrit au Patrimoine mondial Unesco.


Parque Nacional Monte Leon

Parc national Monte León

Longeant la côte sur près de 400 km, ce Parc national préserve le patrimoine maritime de cette région de la Patagonie du sud, dans la région de Santa Cruz. Monte León est particulièrement intéressant à visiter pour sa faune aviaire : manchots et autres oiseaux typiques de la zone y sont présents en abondance.


A Right Whale in Peninsula Valdes, Argentina.

Péninsule Valdés

Bordé par l’Océan Atlantique sur près de 5 000 km, les côtes argentines sont peuplées d’une faune bien typique et impressionnante : les baleines viennent mettre bas dans les eaux de la péninsule Valdés, près des côtes où de nombreuses colonies de lions de mer ont élu domicile. La région offre l’opportunité exceptionnelle d’observer ces plus grands mammifères au monde de près !


Lighthouse Canal Beagle Ushuaia Argentina

Canal de Beagle

Ce canal navigable de 240 km de long sépare la Terre de Feu du territoire chilien. Au départ d’Ushuaia, une excursion maritime sur le canal permet de naviguer sur les traces de Darwin, entre les phares du Bout du monde et des Éclaireurs.


Parc national de la Terre de Feu

Parc national de la Terre de Feu

Ce Parc national créé en 1960 abrite la forêt la plus australe au monde. On peut y observer une faune et une flore intéressante, dans une ambiance irréelle de lacs et de montagnes. On y trouve notamment diverses espèces de hêtres endémiques (lengas et guidos).


Guide créé en collaboration avec :

Voici d'autres lieux incontournables à voir en Argentine : 

 

  • Tigre et delta du Paraná : Avec ses 30 km2, le delta du Paraná, à la rencontre entre le fleuve Paraná et le río de la Plata, est l’un des plus larges au monde. Sur ce détroit se trouve la municipalité de Tigre, à une heure de train de Buenos Aires. Véritable labyrinthe de canaux dans un écrin de végétation luxuriante, c’est le havre de paix favori des porteños.

 

  • Iruya : Iruya, perdu dans les vallées du nord ouest, se situe dans le prolongement de la Quebrada de Humahuaca. Il émane de ce village perché à 2 780 m un charme particulier : la vue de ses maisons blanchies à la chaux entourées de montagnes colorées a des allures de bout du monde.

 

  • San Antonio de los Cobres : Ce village minier à 3 760 m vaut surtout pour être le point d’entrée vers la spectaculaire puna argentine . San Antonio de los Cobres est d’un climat désertique qui a pour particularité de présenter une amplitude thermique importante : environ 30 degrés la journée et jusqu’à -20 degrés pendant la nuit. La culture traditionnelle qui domine est celle des indiens Kolla.

 

  • Ruines de Quilmes : A 60 km de Cafayate se trouve un impressionnant sitearchéologique : ces ruines sont les restes d’une ville d’indiens Quilmes. On estime qu’elle fut construite au XIe siècle comme une forteresse, pour se protéger des invasions incas au XVe siècle puis des espagnols un siècle plus tard.

 

  • Villa la Angostura : Beau village isolé dans la nature du nord andin, Villa la Angostura jouxte les abords du lac Nahuel Huapi. Appréciée par la famille Perón, elle est restée aujourd’hui une destination haut-de-gamme paisible.

 

  • San Martín de los Andes : Ce village tranquille posé au bord du lac Lácar, possède une touche ancienne charmante : les maisons en bois et en pierre font toute la singularité de ce lieu agréable, perdu dans un écrin de verdure et d’eaux limpides. Les activités proposées sont nombreuses, avec notamment du ski en hiver, de la randonnée et de la pêche en été.

 

  • Route des vins de Mendoza : L’Argentine possède un vignoble important dans la région de Mendoza, qui s’étend sur près de 2 000 km le long de la cordillère des Andes. Les bodegas y sont nombreuses et produisent les meilleurs Malbec, Torrontés et Cabernet-Sauvignon du pays. A ne pas manquer : la fête des vendanges au mois de mars.

 

  • Cachi : Petite ville de la Puna argentine perchée à 2 280 m, Cachi surplombe les vallées Calchaquies. Entourée de sommets qui s’élèvent à plus de 6 000 m, elle possède un charme unique. Ruelles pavées, maisons aux façades blanchies et décors aux allures de désert avec de nombreux cactus forment le paysage de cette ville tranquille et isolée, à 160 km de Salta.

 

  • Tafí del Valle : Ce village traditionnel s’étend au bord d’un lac situé à 2 000 m, près de San Miguel de Tucumán. Il est le point de départ de nombreuses randonnées de montagne ou en altitude. A Tafí del Valle, on produit notamment un fromage typique auquel une fête annuelle est consacrée.

 

  • San Carlos de Bariloche : Si Bariloche rappelle les régions alpines, c’est sûrement parce qu’elle a été fondée par des suisses et des allemands à la fin du XIXe siècle. En effet, les similitudes ne manquent pas : prairies, montagnes, lacs cristallins, forêts de pins et maîtrise de l’art du chocolat sont les spécialités de ce paradis des randonneurs.

 

  • San Julián : Le port de San Julián est situé dans la province de Santa Cruz et il est le chef-lieu du département Magallanes. San Julián possède aussi une réserve naturelle qui rassemble une faune diverse et riche : guanacos, lièvres, renards et même tatous sont les espèces andines représentées dans cette région de Patagonie.

 

  • El Calafate : El Calafate est une ville de Patagonie australe de 17 000 habitants. Posée au bord du lago Argentino, plus grand lac d’Argentine, elle est le point de départ de toutes les excursions disponibles dans cette incroyable région des glaciers.

Les villes incontournables à voir

Buenos Aires

Buenos Aires

Centre politique et économique du pays, Buenos Aires est le cœur culturel de l’Argentine. Berceau du tango, ville de l’hétéroclisme architectural, capitale mondiale du steak (institution locale nommée asado), la ville « que nunca duerme » (qui ne dort jamais), possède une vie culturelle et nocturne inégalable.

 

Visiter Buenos Aires


Catedral de Córdoba, Argentina

Córdoba

Située au centre du pays, la ville de Córdoba est marquée par l’esthétique coloniale et ses bâtisses caractéristiques. Surnommée « la Docte » par les colons espagnols, elle a abrité une université dès 1612. Aujourd’hui encore, elle est l’une des villes les plus concentrées en étudiants dans le monde. Son quartier jésuite témoigne de ce passé et est un bijou d’architecture.


Iglesia San Francisco

Salta

Surnommée « Salta la Belle », cette capitale de la province du même nom possède un patrimoine colonial très bien conservé. De nombreux édifices datant du XVIe siècle, en excellent état, témoignent d’une richesse architecturale notable. Les lieux de culte sont particulièrement beaux, comme la cathédrale, de couleur rose pastel, ou l’église San Francisco, rouge et or.


Mercado Central de Mendoza

Mendoza

Capitale de la route des vins argentins, la ville de Mendoza jouit d’un climat idéal pour la viticulture et pour le tourisme. Ensoleillée et avec des températures agréables toute l’année, cette ville coloniale est une porte d’entrée vers la route des vins et les Andes toutes proches.


Autre ville qui mérite le détour en Argentine :

 

  • Ushuaia : Ushuaia, la ville la plus australe du monde, est la dernière étape avant l’embarcation pour l’Antarctique ! Elle abrita les premiers indiens Yamanas qui ont bravé les conditions de vie hostiles du sud du continent. Ushuaia est le point de départ pour visiter notamment le canal beagle, le Parc national terre de feu ou les nombreuses estancias de la région.

Carte de l'Argentine


© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.