Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !
 · 

Comment évaluer le potentiel touristique de sa destination ?

Comment évaluer le potentiel touristique de sa destination ? - Crédit Photo : Photodune
Comment évaluer le potentiel touristique de sa destination ? - Crédit Photo : Photodune

 Avant de lancer une campagne de communication pour promouvoir sa destination touristique, il est important de bien la connaître. Voici tous nos conseils pour évaluer le potentiel touristique de votre destination et définir vos objectifs.

Vous retrouverez dans cet article tous nos conseils pour évaluer votre destination mais sachez que nous sommes en mesure de vous aider gratuitement dans cette tâche. En effet, vous trouverez en bas de l'article un formulaire qui vous permettra de faire une première auto-évaluation. Si vous cliquez sur "Envoyer", nous la recevrons et nous pourrons prendre le relai pour réaliser une étude plus approfondie de votre destination. Sous 15 jours (ce délai peut varier et n'engage pas Trip85.com), nous vous enverrons notre analyse complète en vous indiquant vos points forts et points faibles ainsi que notre recommandations pour votre campagne de communication. Enfin, nous serons disponible pendant 1 heure pour échanger par téléphone autour de cette étude et nous vous fournirons une version Excel pour que vous puissiez adapter l'outil à votre besoin.

 

Notez que nous ne diffuserons pas les études mais en revanche nous nous autorisons à faire une synthèse de tous les retours reçus que nous diffuserons annuellement. Cela vous permettra de vous benchmarker.

Connaître sa destination est essentiel !

Comme je le disais en introduction, il ne sert à rien de lancer un campagne de communication si on ne se connait pas son potentiel et surtout si on n'a pas défini clairement ses objectifs. Commençons par le début, l'analyse de sa destination.

 

Nous avons identifié 6 thèmes pour évaluer votre destination qui sont :

  • L'attractivité de la destination
  • Les infrastructures
  • La Concurrence
  • Le profil des Visiteurs
  • Les Données Chiffrées sur votre destination
  • Le Satisfaction

1. L'attractivité de votre destination !

C'est l'un des critères majeurs qui va influencer les voyageurs dans son choix de voyage. D'ailleurs, certaines destinations sont tellement attractives qu'elles ne communiquent que très peu voire pas du tout. Elles laissent le bon vieux "bouche-à-oreille" fonctionnait. Pour savoir si vous faites partie de ceux-là, il va falloir essayer de mesurer votre attractivité. Pour cela on vous recommande de simplement prendre en compte les critères suivants :

  • Nombre de sites classés
  • Nombre de sites classés à l'UNESCO
  • Nombre de villages classés "Plus Beaux Villages de France"
  • Nombre de lieux à visiter de renommée Internationale
  • Nombre de lieux à visiter de renommée Nationale
  • Nombre de lieux à visiter de renommée Locale
  • Est-ce que des guides de voyage parle de votre destination spécifiquement ?
  • Avez-vous des plages ? Si oui, ont-elles des labels de qualité ?
  • Avez-vous des circuits de randonnées ? Si oui, sont-ils bien entretenus? les cartes disponibles sont-elles à jour ? Les circuits sont-ils balisés ?
  • Avez-vous des montagnes ? Si oui, avez-vous des domaines skiables ?
  • Avez-vous des parcs nationaux ?
  • Avez-vous des parcs marins nationaux ?
  • Avez-vous des pistes cyclables ?
  • Avez-vous des rivières ou fleuves où le tourisme fluvial est possible ou déjà en place?
  • Avez-vous des centres de thalassothérapie
  • Avez-vous des casinos?
  • Avez-vous des zoos ? des parcs d'attractions ? des parcs d’attractions aquatiques ? des aquariums ? A chaque fois, évaluez s'ils sont de renommée Internationale, nationale ou locale.
  • Avez-vous des hébergements insolites ? Si oui, en avez-vous des vraiment insolites (autre que les classiques roulottes et cabanes)?
  • Avez-vous des restaurants étoilés ?
  • Avez-vous des vignobles ? Si oui, sont-ils renommés au niveau international, local ou national ?
  • Avez-vous des routes touristiques ?
  • Avez-vous des fromages reconnus au niveau national ?
  • Avez-vous des produits du terroir de renommée internationale ?
  • Avez-vous des airs de camping-cars ?
  • Avez-vous une culture locale forte (Corse, Basque, Alsacien, Breton,...) ?
  • Avez-vous des villes où l'on peut faire des escapades urbaines pour un week-end avec des musées, des zones de shoppings, de l'architecture,... ? Comme par exemple Rennes, Lyon, Marseille, Metz, Toulouse, Bordeaux,...
  • Avez-vous des évènements majeurs ?
  • Quelles sont les activités ou expériences possibles dans votre destination ?

 

L'idée principale de ce premier questionnaire est d'identifier vos atouts et de définir si votre attractivité potentielle a un niveau local, national ou international. Pour chaque question, demandez-vous si ce secteur est développé chez vous, si vous souhaitez le développer et s'il a une reconnaissance locale, nationale ou internationale. Prenons des exemples, le cyclotourisme est une tendance forte en France et en Europe. Est-ce que votre région s'y prête ? Avez-vous les infrastructures et les cartes touristiques mises à jour ? Souhaitez-vous le développer à court ou moyen terme? Est-ce que ces circuits ont ou auront un potentiel local, national ou international ?

2. Les infrastructures !

Des bonnes infrastructures sont essentielles pour faire venir les voyageurs. Cela passe bien entendu par le transport pour rejoindre la destination mais aussi le transport sur place. Il y a également les hébergements à prendre en compte et les restaurants. Voici les question à se poser :

  • Les infrastructures pour rejoindre votre destination :
    • Avez-vous des ports ?
    • Avez-vous des aéroports ?
    • Avez-vous des axes autoroutiers ?
    • Avez-vous des lignes de bus ?
    • Avez-vous des lignes à grande vitesse ?

Pour chaque type de transports, regardez les villes et pays qui sont desservis, identifiez les temps de voyage et la fréquence des transports. Il est également important de voir si vous êtes une ville de passage uniquement ou une ville où l'on se rend et que l'on visite. Prenons par exemple, le cas des aéroports. Si vous avez beaucoup de lignes vers le Royaume-Uni, il serait intéressant de contacter les compagnies aériennes pour connaître les taux de remplissage et la saisonnalité des vols. Si le taux de remplissage est faible ou moyen, alors vous avez un potentiel à aller chercher. Essayez de voir s'il serait opportun de faire un campagne de communication auprès de ces destinations. A l'inverse, si le taux est élevé, concertez-vous avez les compagnies aériennes pour savoir s'il y a  un potentiel supplémentaire de tourisme.

 

Concernant les infrastructures hôtelières, posez-vous les questions suivantes :

  • Quels types d'hébergements sont présents ?
    • Camping
    • Hôtel 1 étoile
    • Hôtel 2 étoiles
    • Hôtel 3 étoiles
    • Hôtel 4 étoiles
    • Hôtel 5 étoiles
    • Gîtes
    • Chambres d'hôtes
    • Auberge de jeunesse
    • Logement chez l'habitant (AirBnB ou Le Bon Coin)
    • Hébergements insolites
  • Combien en avez-vous par catégorie ?
  • Combien de nuitées ou de personnes peuvent-ils accueillir par catégorie ?
  • Quels sont les taux de remplissage pour chaque catégorie ?
  • Quels sont les services proposés (Piscine, TV, Parking, Petit-Déjeuner, restauration,...)

 

Enfin, il faudra s'intéresser aux infrastructures que vous avez sur place :

  • Avez-vous des routes en bon état ?
  • Avez-vous des transports en commun pour desservir les lieux touristiques ? Si non, avez-vous des services privés ? ou des loueurs de voitures? Quels sont leur taux de remplissage, la saisonnalité ? le type de visiteurs ?
  • Avez-vous des parkings et des airs de stationnement ? Quelle est leur fréquentation ? leurs emplacements ?
  • Avez-vous des zones à forte congestion durant les périodes de fortes affluences touristiques ?
  • Avez-vous des aires pour camping-car ?
  • Avez-vous des offices du tourisme ? Sont-ils fréquentés ? Où sont-ils situés?

 

Il ne faut surtout pas oublier la couverture WiFi, la couverture en 4G, 3G,..., les sites internet et les applications mobiles. Certes c'est immatériel mais pour moi cela fait parties des infrastructures qui facilitent la préparation et le voyage sur  place. Un point à ne pas négliger, c'est le nombre de sites dits "officiels" qui font la promotion d'un même territoire. Je vous encourage à vous rassembler autour d'un même site car sinon vous allez vous cannibaliser entre-vous.

3. La concurrence !

Il est important de s'évaluer mais il est encore plus important de se comparer face à la concurrence. Il y a trois façons d'aborder cette analyse. La première est la concurrence de proximité. C'est à dire celle qui est juste à côté de vous. Identifiez leurs atouts et leurs points faibles. Prenez également le temps de regarder leurs dernières campagnes de communication pour connaître leurs axes de développement. Cela peut par exemple être la gastronomie, le cyclotourisme ou encore le tourisme familiale. Autre point à ne pas négliger, c'est les messages véhiculés. Certaines destinations faiblement ou moyennement touristiques n'hésitent pas à jouer sur les mots pour attirer chez eux des touristes d'une destination limitrophe à fort potentiel touristique. C'est de bonne guerre mais je vous recommande deux solutions. Soit vous leur demandez d'être clair dans leur message afin d'éviter toute ambiguïté et ne pas tromper les touristes, soit vous vous associez avec eux s'il y a un intérêt commun. A l'inverse, s'ils sont plus forts que vous, envisagez une potentielle alliance afin de profiter de leur succès. Je pense par exemple au Béarn qui est proche du Pays Basque ou à la Charente et la Charente-Maritime.

 

La deuxième concurrence est celle qui à le même cœur de cible que vous. Par exemple, les concurrents de Paris sont Rome, Londres ou encore Barcelone visent la même clientèle. La démarche est la même que pour la concurrence de proximité, il faut évaluer leurs points forts et faibles, observer leurs dernières campagnes et mesurer leurs performances touristiques (fréquentation, chiffres d'affaires lié au tourisme, dépenses moyennes par jour et par visiteurs,...).

 

La troisième concurrence est "cannibale". Lorsque j'ai fait une analyse touristique des départements français, je me suis aperçu que pour un même territoire, vous pouviez avoir une multitude de sites officiels et d'organismes de promotion touristique. En marketing, on appelle cela de la cannibalisation. C'est un basique et il faut absolument l'éviter ! Regroupez-vous pour mutualiser vos ressources et votre présence web. Rappelez-vous que seul on va plus vite mais à plusieurs on va plus loin.

 

Grâce à cette analyse vous allez pouvoir vous mesurer face à la concurrence. On appelle cela le benchmark. Cela vous permettra d'estimer votre potentiel de croissance et pourquoi pas identifier de futurs partenariats ou regroupements autour d'une même marque.

4. Le Profil des Visiteurs

Il est important que vous connaissiez le profil des visiteurs qui viennent chez vous. Surtout si vous avez l'ambition de changer de cible.  Pour cela, rien de mieux que de passer en revue ces critères :

  • Type de voyageurs (Solo, couple, famille, affaires...)
  • Catégorie Socio-Professionnelle
  • Provenance
  • Durée de séjour
  • Dépenses moyennes par jour et visiteur

Je voulais faire un focus sur le tourisme d'affaires. Très souvent on s'intéresse au tourisme de loisirs alors que le tourisme d'affaire à un potentiel énorme qui est sous-exploité en France.

5. La Data et les données chiffrées !

Les données sont essentielles pour bien évaluer le tourisme d'un territoire à l'instant T. Il est même recommandé de vous créer des archives pour mesurer vos performances et l'évolution. Les données chiffrées et non chiffrées peuvent être très nombreuses. Il faudra donc indiquer celles qui sont essentielles. Voici pour moi celles qui sont à mon sens indispensables :

  • Quels sont les sites les plus visités?
  • Quelle est la fréquentation annuelle de la destination ?
  • Quelle est la fréquentation sur l'année ? La saisonnalité ?
  • Quelle est la répartition touristique sur le territoire ?
  • Quelles sont les infrastructures les plus utilisées ?
  • Quelle est la fréquentation des hôtels, des restaurants et des activités touristiques ?
  • Quel est le chiffre d'affaire réalisé grâce au tourisme ?
  • Quelle est la dépense moyenne par jour et voyageur ?
  • Quels sont les chiffres des concurrents ?
  • Combien de visiteurs sur vos sites  internet ? vos applications ?
  • Combien d'abonnés sur vos RS ?
  • Quelles sont les notes des sites touristiques les plus visités sur Google, Facebook et TripAdvisor ?
  • Quelles sont les notes des hébergements de mon territoire sur Booking, Google et TripAdvisor ?
  • Quelles sont les tendances touristiques mondiales, nationales et locales?

Quand vous avez en votre possession toutes ses données, faites un comparatif entre les potentiels que vous avez identifiés et les données recueillies. Le mieux est de cartographier votre territoire. Cela facilite la comparaison. Par exemple, vous avez identifié un potentiel de cyclotourisme dans l'est du département. Malheureusement, c'est la zone la moins touristique et la moins fréquentée. Vous avez donc un potentiel de croissance et une campagne de communication serait nécessaire pour le faire savoir. A l'inverse, si vous avez un site majeur où la fréquentation est élevée, demandez-vous s'il y a un potentiel développement encore plus grand. Cette première analyse géographique vous permettra de mieux répartir le tourisme sur votre territoire. Alors qu'une deuxième analyse sur la saisonnalité, vous permettra de répartir le tourisme sur l'année. Ces deux analyses assez poussées sont très utiles pour les départements très fréquentés et arrivant à la limite de leur capacité d'accueil.

 

Il est parfois inutile de construire davantage d'hébergements et d'infrastructures car cela vous rend moins flexible en cas de crise, cela demande du temps et des budgets énormes. Et puis rares sont les destinations qui arrivent à bien le tourisme répartir sur le territoire et sur l'année. Il y a donc un potentiel gigantesque.

6. La Satisfaction !

La satisfaction de ses voyageurs est primordiale et l'attention qui leur est portée est régulièrement au centre des préoccupations des offices du tourisme. Dans le secteur privé, on dit que l'entreprise est orientée client "customer oriented" en anglais. C'est une très bonne chose surtout que de nombreux outils web vous permettent de mesurer la satisfaction des clients sur un territoire comme Tripadvisor, Facebook, Google ou encore Booking. Néanmoins cela n'est pas suffisant. Il faut développer des enquêtes de satisfaction sur votre territoire. Cela peut se faire en offices du tourisme, dans les hébergements, les lieux d'activités, sur le terrain ou même via Internet après leur séjour.

 

Comme je vous l'ai dit, quand on pense à la satisfaction, on pense tout de suite au client. Mais ce n'est pas le seul qui mérite de l'attention. Il y a également les pros du tourisme et les locaux. Les pros du tourisme peuvent être une très bonne source d'informations et leur satisfaction est essentielle car ils participent au développement touristique de votre territoire. Quant aux locaux, leur bonheur mérite toute votre attention. Bien entendu, je ne parle pas de politique car ce n'est pas le sujet. En revanche, la colère gronde dans les capitales du sud de l'Europe. Les locaux ne veulent plus de touristes car ils dénaturent leur art de vivre et leur culture, ils font monter les prix, ils envahissent les logements qui leurs sont réservés,... Il faut donc composer avec eux. Le plus simple de faire une enquête pour identifier les sources de leurs mécontentements mais le plus important est de leur répondre en publiant votre étude et en indiquant les actions que vous avez prises pour améliorer la situation. N'oubliez pas que les locaux et les pros du tourisme sont vos premiers ambassadeurs !

7. Les autres outils d'analyse

L'analyse que je vous ai proposé est assez approfondie et vraiment dédiée à votre activité. Sachez tout de même que d'autres outils marketing peuvent vous aider dans votre démarche d'évaluation de votre destination comme les coutils suivants :

  • SWOT
  • PESTEL
  • Matrice BCG
  • Pareto
  • Mix Marekting,...

8. Définir les objectifs !

Maintenant que vous avez bien évalué votre destination où vous avez clairement identifié vos points forts, vos points faibles et les tendances touristiques à venir, vous pouvez définir vos objectifs. Pour cela rien de plus simple, il suffit de suivre la méthode SMART :

  • Spécifique : l'objectif est clair et spécifique
  • Mesurable : il faut pouvoir le quantifier et surtout évaluer la position actuelle pour mesurer l'évolution.
  • Ambitieux
  • Réalisable
  • Temps (c'est à dire qu'il s'inscrit sur une durée définie)

Afin de mieux vous aider dans votre démarche d'évaluation de votre destination, vous trouverez ci-dessous un questionnaire d'auto-évaluation. Si vous l'envoyez, je réaliserai une analyse étendue de votre destination que je vous communiquerai par mail. Nous pourrons également échanger par téléphone sur celle-ci. Enfin sachez que je vous enverrai un fichier au format Excel pour vous permettre d'adapter le fichier à votre besoin.

Formulaire d'auto-évaluation :

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Les réponses fournies à ce questionnaire ne seront pas soumises à un tiers par Trip85.com et resteront confidentielles. Néanmoins, Trip85.com se réserve le droit de publier une étude annuelle sur les résultats obtenus. Ils resteront anonymes et nous publierons uniquement les résultats globaux et finaux. Cela vous permettra de vous évaluer par rapport aux autres offices du tourisme. En envoyant ce formulaire, j'accepte ces conditions.

 

Vous acceptez également d'être contacté par Trip85.com pour communiquer une analyse étendue de votre destination.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.