Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

ven.

14

avril

2017

Nos conseils pour voyager en camping-car ou en campervan en Norvège !

Nos conseils pour visiter la Norvège en camping-car - Crédit Photo : Photodune
Nos conseils pour visiter la Norvège en camping-car - Crédit Photo : Photodune

La Norvège est un pays dont le tourisme est incontestablement tourné vers la nature. Voyager en campervan ou en camping-car en Norvège, c’est une excellente manière de découvrir le pays et ses paysages grandioses ! Voici nos conseils pour voyager en camping-car en Norvège !

1. Quels sont les avantages et les inconvénients du voyage en campervan ou en camping-car en Norvège ?

Les camping-cars et les campervans offrent la possibilité d’être autonome et d’être flexible durant son voyage. Et puis je trouve que ce type de voyage en itinérance renforce le côté aventure et dépaysement. Ce que j’adore par-dessus tout c’est ce sentiment de liberté et cette coupure du monde. On peut vraiment déconnecté et revenir à l’essentiel : pas de télé, pas de wi-fi, des repas simples, un confort minimum,… On s’arrête où on veut et quand on veut. On se sent vraiment plus libre et plus à l’écart de la foule. J’adore mais tout n’est pas rose. Le camping-car est souvent volumineux. Il est donc plus difficile à manier par rapport à une voiture Surtout sur les routes sinueuses des fjords et des routes secondaires. Il consomme plus, il est difficile de passer inaperçu et de sortir des sentiers battus. Le campervan est donc une bonne alternative car il est plus petit, plus discret et plus maniable. En revanche il est moins confortable. Mais ça sera toujours mieux que la tente.

2. Quel est le budget pour voyager en camping-car ou en campervan en Norvège ?

Le camping-car et le campervan sont très populaires en haute-saison et le prix peuvent vite grimper. En plus la saison d’ouverture des campings est souvent limitée à 3 mois, c’est-à-dire de Juin à Août. Cela laisse donc peu de temps pour profiter des merveilles de la nature norvégienne.

 

Commençons par les camping-cars. Les versions 2 personnes sont prises d’assaut. Si c’est ce type de véhicule qui vous intéresse, il faut réserver le plus tôt possible. Il faut compter environ 220€ à 250€ par jour de location. A ce prix-là vous aurez un camping-car correct et plutôt bien pensé dans lequel vous retrouverez une cuisine, une douche, des toilettes, un espace repas et un espace nuit. Si vous voyagez à plusieurs personnes comme à 4 personnes dont 2 enfants, le tarif sera plus élevé et la taille du camping-car bien plus grande. N’oubliez pas qu’il y a des extras qui peuvent faire grimper l’addition comme les assurances, les tables et chaises extérieures, le GPS,…

 

Les campervans sont généralement plus petit, moins cher mais moins confortable. Au-delà de la taille, la première grande différence entre un camping-car et un campervan, c’est le fait que le second n’a pas de WC ou de douches. Il faudra prévoir une douche extérieure (vous pouvez en trouver une à Décathlon) ou bien vous rendre dans les campings. Autre point important : la cuisine. En général, on ne peut pas se tenir debout dans un campervan. La cuisine est donc installée à l’arrière du véhicule. Il faudra avoir le coffre ouvert pour cuisiner. Pas terrible quand il pleut et qu’il fait froid. En revanche, le coût est plus bas. Il faudra compter entre 120 et 160€ par jour pour un campervan suivant l’équipement et la période.

 

Dans les deux cas, il faudra bien penser à la consommation des véhicules car ils consomment généralement plus qu’une voiture. Plus c’est gros, plus ça consomme. Sans parler des ferries et des péages qui seront plus chers avec un camping-car. Notez que pour baisser la facture, vous pouvvez louer des camping-car à des particuliers via des plateformes web dédiées.

3. Est-ce que le camping sauvage est autorisé en Norvège ?

Vous aurez le choix entre dormir dans un camping, la manière la plus classique, ou de faire du camping sauvage. Eh oui, il est possible de dormir gratuitement dans l’un des pays les plus chers au monde ! Pour cela, il faudra suivre quelques règles très strictes. La première, c’est que vous ne pourrez pas dormir sur des parkings publics. Vous devrez également vérifier qu’il n’y a pas d’habitation à moins de 150 mètres, qu’il n’y a pas de panneau interdisant le camping sauvage et que vous n’êtes pas sur un terrain privé sans autorisation. Enfin, notez que pendant la période estivale, il est n’est pas autorisé de faire des feux de camp.

4. Les règles de conduite en Norvège !

Que cela soit pour la voiture, le campervan ou le camping-car, vous aurez besoin d’un permis B. Sauf si votre camping-car à la taille de semi-remorque ! Concernant les règles de conduite, il faut savoir qu’ici on ne plaisante pas avec l’alcool et la vitesse. Restez donc sobre et n’appuyez pas sur le champignon. Quel que soit la saison ou le moment de la journée, vous devrez allumer vos feux de route. Quant aux pneus, vous devrez avoir des pneus hiver en saison hivernale. Enfin, il faut connaître un point important, c’est le fonctionnement des péages. En effet, la majorité d’entre eux sont automatiques, lisent vos plaques et vous facturent dans la foulée. Si vous avez l’intention, de rouler avec votre propre voiture en Norvège, enregistrez-vous directement sur le site Autopass.no. Si vous louez une voiture ou un campervan, demandez au loueur les modalités d’utilisations.

5. Conclusion

Le campervan est souvent moins cher et plus pratique à conduire qu’un camping-car. En revanche le confort est moindre. Le gros plus du voyage en camping-car en Norvège, c’est le fait qu’il est possible de faire du camping sauvage dans pas mal d’endroits. En plus le pays est une merveille de la nature et vous apprécierez vous arrêter où bon vous semble pour manger un morceau, faire une pause-café ou dormir dans des endroits à couper le souffle ! Enfin, on trouve que les prix sont relativement corrects pour une location. C’est guère plus cher que chez nous.

 

D'autres articles similaires :


 

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.