Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Faut-il prendre un vol direct ou un vol avec escale ?

Vol avec escale ou vol direct ? - Crédit Photo : Photodune !
Vol avec escale ou vol direct ? - Crédit Photo : Photodune !

Quand on veut réserver son billet d’avion pour ses prochaines vacances, les prix les plus compétitifs sont régulièrement ceux avec escales. On se demande quoi faire dans une telle situation car notre budget voyage est rarement illimité. Voici nos conseils pour bien choisir entre un vol direct ou un vol avec escale.

Pourquoi les vols avec escales sont généralement moins chers ?

Il est vrai qu’il est compliqué d’imaginer qu’un vol direct soit plus cher qu’un vol avec escale. Le bon sens nous amène à penser que c’est impossible car on parcourt généralement plus de kilomètres, donc on consomme plus de kérosène. On se dit aussi qu’on paie plusieurs fois les taxes d’aéroports et que les charges sont plus importantes car plus de vols rime avec plus de personnels.

 

Alors comment cela s’explique ? Cela s’explique principalement par trois raisons. La première c’est que toute les compagnies non pas accès à toutes les liaisons possibles et aux meilleurs horaires . Prenons par exemple les compagnies du golfe. Il n’y a pas, à ma connaissance, de direct Paris-Shanghai ou de Paris-New York avec Emirates. C’est essentiellement pour limiter la concurrence avec les compagnies historiques et régionales. La plupart des pays le font comme Air France à Paris, KLM à Amsterdam, British Airways à Londres,… et Emirates à Dubaï.

 

Il s’avère que passer via un hub est un énorme avantage pour les vols long-courriers. En effet, le prix du kérosène n’est pas le même partout et surtout pas dans les pays du golfe comme le Quatar ou les Emirats Arabes Unis (pour info Dubai n’a pas de pétrole). Les compagnies du golfe ont donc un avantage certain. Même si la distance à parcourir entre la ville de départ et la destination finale est plus élevée, c’est très vite compensé par le prix du kérosène. De plus, plus on transporte de kérosène, plus il en faut pour le transporter car la consommation est proportionnelle au poids. Cela veut dire qu’il est plus avantageux de faire un même voyage avec un stop en cours de route pour ravitailler.

 

Enfin le dernier point est logistique. J’espère que je ne vais pas vous perdre et que je vais bien m’expliquer. Faisons simple. Imaginez que vous êtes une compagnie aérienne et que vous souhaitez desservir 100 destinations et avoir un vol direct entre chacune d’elles. Si vous utilisez la méthode des vols directs, comme le fait Ryanair par exemple, vous devrez alors avoir 9 900 vols directs en considérant qu’il y ait un vol par jour et par destination. Grâce au système de hub, et donc d’escales, vous réduisez considérablement le nombres de vols. En effet, pour desservir 100 destinations, et en considérant que vous avez un seul hub, vous n’aurez besoin que de 99 vols directs pour adresser les 100 destinations soit 100 fois moins qu’avec des vols directs. En terme de logistique c’est bien plus facile à gérer.

 

Juste une parenthèse sur Ryanair. Si c’est si rentable, vous allez forcement me demander pourquoi les vols Ryanair ont un tel succès alors qu’il n’a pas de hub. La première réponse c’est qu’il ne fait que des vols courts. Il peut donc avec un même équipage et équipement faire plusieurs vols sur une seule journée alors qu’avec un long courrier vous ferez un seul aller-retour par jour au mieux. En gros, plus il a de petits vols, plus c’est facile pour lui d’optimiser ses temps et ses vols. C’est d’ailleurs pour ça qu’on ne le voit pas venir sur les long-courriers. L’autre raison, c’est qu’il n’y a pas d’avantage compétitif à voyager par Dublin. Le kérosène n’y ait pas moins cher et cette ville n’occupe pas de position centrale en Europe, marché dominant de Ryanair. Enfin la dernière raison, c’est qu’il n’a pas de vols réguliers et journaliers.

Quelles sont les avantages et inconvénients des vols avec escale ?

On vient de comprendre pourquoi les vols avec escale sont moins chers mais est-ce une si bonne affaire ? Avant de répondre, il faut se poser une tout première question. Quel est le nombre d’escales qu’il faut faire pour avoir le billet le moins cher ? De manière générale, la réponse est une seule. Au-delà c’est souvent compliqué, long et plus cher. Je vous laisse faire l’exercice pour vérifier. Les seuls cas où cela vaut vraiment le coup c’est pour les très longues distances comme un vol de Paris à Auckland en Nouvelle-Zélande ou lorsque les destinations sont petites et mal desservies.

 

En dehors du prix, il y a plusieurs avantages à prendre un vol avec escales. Le principal avantage c’est que vous pourriez profiter de votre escale pour visiter la ville. Si par exemple vous partez en voyage en Australie et que vous voyagez avec Emirates, alors on vous conseille de prendre une longue escale pour visiter Dubaï. En effet, cela vous permet de visiter une destination de plus grâce à un billet moins cher. En revanche vérifiez bien que vous avez une escale assez longue et que l’escale est durant le jour. Notez que certains tours se sont spécialisés dans les visites express d’une ville lors d’une escale. C’est aussi possible de le faire ailleurs dans le monde comme visiter Singapour ou visiter Kuala Lumpur suivant le même principe.

 

Un autre point qui peut jouer en votre faveur si vous voyagez souvent, c’est le cumul des miles et des vols qualifiants. Par exemple, sur le programme SkyTeam vous devez avoir 15 vols qualifiants sur l’année pour accéder au niveau « Silver ». Si vous prenez un vol direct, vous aurez 2 vols qualifiants alors que vous aurez 4 vols qualifiants avec un vol avec escale (soumis à conditions. Veuillez-vous rapportez à leurs conditions d’achats et d’utilisation). Cela vous permet donc d’accéder plus vite à des niveaux supérieurs et de bénéficier de plus d’avantages comme l’accès au lounge, l’embarquement prioritaire,…

 

Du côté des désavantages, ils sont nombreux. Concernant les aléas du voyage comme les annulations de vols, les retards de vols ou la perte des bagages, ils sont plus susceptibles d’arriver lorsque vous voyagez avec une escale. Il est d’ailleurs assez rare qu’on vous attende sur les long-courriers. Pour ma part, ce qui me fait éviter les vols avec escale, c’est principalement le fait de perdre du temps. Quand on a peu de vacances et qu’on part loin, on veut en profiter un maximum plutôt que de déambuler dans les aéroports sans intérêts. Et puis, plus on doit patienter à l’aéroport, plus on est susceptible de dépenser pour manger, boire, lire un magazine, faire des achats de souvenirs,… Mais ce qui me dérange le plus, c’est d’arriver fatiguer sur place et donc ne pas pouvoir en profiter pleinement dès le début. Imaginez votre état si vous mettez 6 ou 7 heures de plus pour aller à Shanghai ou bien 9 ou 11 heures de plus pour aller à Sydney. Cela compte énormément. D’ailleurs, vous verrez que les meilleurs prix avec escale sont souvent avec des escales assez longues. Plus vous souhaitez raccourcir leurs durées plus le prix monte.

Est-ce que le vol avec escale est toujours une bonne affaire ?

Le prix des billets d’avion est dépendant de plusieurs paramètres qui sont essentiellement le taux de remplissage, la saison du vol et le moment de la réservation. Oublions le sujet des différentes classes et des différents aéroports d’une même destination. Par conséquent, si on fait preuve de flexibilité, on s’aperçoit que la plupart du temps les écarts de prix se réduisent considérablement entre les vols directs et les vols avec escales. J’ai fait l’exercice et très franchement, la plupart du temps les écarts de prix sont souvent inférieurs à 10%. Si on le compare au coût global du voyage, cela représente encore moins. Mais finalement ces 10% d’économies en sont pas vraiment quand à cause de voyages plus longs vous devez temporiser votre voyage pour vous reposer ou que vous perdez une demi-journée voire une journée de voyage.

Est-ce que le vol avec escale doit se faire avec la même compagnie ?

Généralement on prend un billet avec escale sur une même compagnie ou des compagnies différentes mais qui ont des accords et qui font partie d’un même groupe (OneWorld, Skyteam,…). Néanmoins il est possible de passer outre. C’est ce que j’ai fait quand je suis parti en voyage en Islande car aucun comparateur de vols ou sites de compagnies régulières me proposaient le meilleur tarif que j’avais trouvé. En effet, j’ai pris un vol avec Air France entre la France et Londres puis j’ai pris un vol Londres-Reykjavik avec Iceland Air. C’était imbattable.

 

Même si je l’ai fait et que tout s’est bien passé je ne vous le recommande absolument pas. Comme j’avais acheté mes billets indépendamment, si l’une des deux compagnies avait eu du retard ou une annulation, j’aurais eu de gros problèmes pour m’organiser et négocier avec la compagnie qui était à l’heure. D’autre part, c’est pour le suivi des bagages. En général, les compagnies aériennes prennent en charge le transfert des bagages lors des escales. Dans ce cas-là il fallait récupérer les bagages, s’enregistrer et repasser les contrôles. Si votre avion a du retard et que votre escale est trop courte, vous êtes foutu.

 

Par conséquent, ne créez pas vos propres escales comme je l’ai fait. C’est une fausse bonne idée en cas de pépin ou de besoin de modifications de vols. Je vous déconseille également de prendre des billets multi-compagnies sur les comparateurs de vols. Ne comptez même pas sur les comparateurs de vols pour vous aider en cas de problèmes. La seule exception c’est uniquement si les deux compagnies ont des accords et font partie d'une même alliance. C’est facile à contrôler et en plus, quand c’est le cas, le billet apparaît en principe sous un même nom et l’un des deux vols a la mention « opéré par… ». Ci-dessous vous trouverez une copie écran de ce que j’essaie de vous expliquer. Voir l’encadré en rouge.

En conclusion, on prend un vol avec escale ?

En conclusion, nous avons vu comment il était possible qu’un billet avec escale soit moins cher. Nous avons également vu que voyager avec ou sans escale présenter tous deux des avantages et des inconvénients que chacun appréciera en fonction de ses besoins et envies. Néanmoins pour résumer, on pourrait dire que le voyage avec escale est souvent moins cher, il permet de cumuler plus de miles et de potentiellement visiter la ville de l’escale. En revanche c’est plus long, plus fatigant et une plus grande source de dépenses à cause des escales dans les aéroports. C’est aussi plus risqué sur le thème des annulations de vols, des retards de vols ou des pertes de vos bagages. Enfin, le prix du billet est dépendant des saisons et des destinations. Il est possible de trouver des billets d’avion très compétitifs avec des vols directs en faisant preuve de flexibilité.

D'autres articles similaires :

Comment patienter à l'aéroport ?

 

N’avez-vous jamais manqué une correspondance ? subit une grève ? Un retard important d’une compagnie aérienne ? Voici tous nos conseils pour patienter à l’aéroport.

 

 

Comment voyager depuis chez soi ?

 

Même si nous sommes passionnés par les voyages, il n’est pas toujours facile de partir en voyage régulièrement à cause du budget, du temps et de certaines contraintes comme les enfants. Voici tous nos conseils pour voyager de chez soi !

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.