Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Quelle caméra IP choisir pour surveiller sa maison pendant ses vacances ?

Quelle Caméra IP choisir pour surveiller sa maison pendant ses vacances ?
Quelle Caméra IP choisir pour surveiller sa maison pendant ses vacances ?

C’est souvent le grand stress pendant les grands départs en vacances et on a toujours la crainte des cambriolages ou d’un dégât des eaux pendant son absence. Voici un tour d’horizon des caméras IP du marché pour vous aider à choisir celle qu’il vous faut pour surveiller votre maison pendant vos vacances.

Qu’est-ce qu’une caméra IP ? Comment fonctionne-t-elle ?

Commençons par le début. Une caméra IP est une caméra de surveillance qui est connectée à Internet et qui permet de diffuser ce qu’elle filme en direct sur vos tablettes, smartphones ou PC. Ce système vous permet de surveiller votre maison à distance mais cela implique donc que vous ayez une connexion internet et un débit suffisant.

 

La caméra peut fonctionner en mode filaire via un câble RJ45 qui la relie à votre « box internet » ou par WiFi. Le premier permet une meilleure connexion sur la durée et sans perte de signal. Le WiFi est moins fiable mais il permet plus de facilité. C’est très vite compliqué quand la caméra est éloignée de la « box » et que vos murs sont épais. Comptez une portée d’une vingtaine de mètres sans obstacles. Il est assez difficile de trouver des données sur ce point mais c’est ce qu’on a pu constater lors de nos essais. Ne prenez pas cette info comme acquise car cela dépend de votre maison. Renseignez-vous auprès du revendeur avant l’achat. Enfin, notez que la plupart d’entre elles ne fonctionnent qu’à l’intérieur et possèdent un mode "nuit".

L’installation et les réglages des systèmes de détection de la caméra IP !

On a testé que 3 caméras et c’est à chaque fois la loterie quand il faut l’installer mais dans la majorité des cas l'installation est plutôt simple et rapide.

 

Dès que la caméra IP sera branchée et opérationnelle elle enregistrera lorsqu’elle détectera un mouvement ou un bruit. Elle est sensée ne pas détecter les animaux de petites tailles comme les chats ou les chiens mais là encore c’est assez aléatoire. Vous pourrez régler des zones de détection sur certaines d’entre elles (par exemple : que le haut de l’écran), ce qui évitera les déclenchements intempestifs.

 

Il est également possible de gérer les sensibilités des capteurs de mouvements et de bruits sur la majorité des caméras IP. Il faudra donc passer un peu de temps à peaufiner les réglages sur plusieurs jours. Si la caméra déclenche tout le temps pour rien, vous n’y prêterez pas attention. A contrario, si elle ne détecte rien, elle ne vous sera pas d’une grande utilité. Notez que le changement de luminosité gène la détection de la plupart des caméras. Évitez de les mettre face au soleil ou face aux fenêtres.

Quels sont les différents modèles de Caméras IP ?

Le marché de la vidéosurveillance par caméra IP est en train d’exploser. L’offre est immense et on ne pourra malheureusement pas toutes les citer. On a donc sélectionné les caméras les plus connues du marché. On peut néanmoins indiquer que chaque fabricant à ajouter une petite option à sa caméra pour se différencier. L’un analyse la qualité de l’air, alors que l’autre permet la reconnaissance faciale. C’est souvent un peu gadget mais c’est surement ça qui vous fera choisir un modèle plutôt qu’un autre.

 

La caméra « Welcome » de Netatmo jouit d’un design plutôt agréable, la qualité du son et de l’image est bon grâce à sa caméra de 4 MP et son angle de vision de 120°. Le mode nocturne est d’un bon niveau. Côté enregistrement, la caméra stocke les vidéos sur une carte mémoire installée dans la caméra. Rien n’est mis sur le Cloud, ce qui est un bon point. En revanche, si le voleur part avec la caméra, vous perdez les vidéos… Il est néanmoins possible d’enregistrer les vidéos sur un serveur FTP privé ou son Cloud personnel. Le petit plus de cette caméra, c’est la reconnaissance faciale. C’est plutôt pratique quand on a des enfants. La caméra Welcome vous avertit directement quand ils rentrent. Pas besoin, qu’ils vous appellent ou qu’ils vous envoient un SMS. Seul bémol, il faudra plusieurs semaines pour que la reconnaissance faciale soit vraiment efficace. Enfin, dernier point positif, Netatmo est une société française !

 

Continuons sur les produits français avec Withings et sa caméra Home. Cette caméra offre un design sympa, une bonne qualité d’image et de détection et un bon angle de vue avec ses 135°. Seule la caméra Canary fait mieux. La Home ne possède pas de reconnaissance faciale mais elle possède deux options pratiques qui sont la fonction babyphone (vous pourrez lancer des berceuses et des jeux de lumières à distance) et la fonction analyse de l’air. Cette dernière permet de savoir si votre air est sain en mesurant la quantité de COV. Ce genre de capteur est assez cher et c’est donc un excellent point ! Quant aux vidéos, elle seront enregistrées sur le Cloud de Withings pendant 48 heures mais il faudra payer un abonnement pour les conserver plus longtemps ou les télécharger. C’est dommage.

 

Toujours du côté des frenchies, on a MyFox et sa caméra Home Alarm. On va être bref : elle fonctionne plutôt bien. Son petit truc à elle, c’est le « mode privé ». Dès que vous rentrerez à la maison, la caméra pourra automatiquement se mettre en mode privé en reconnaissant votre badge et en baissant un volet électrique devant l'objectif. Plutôt malin. Cela évite de se faire espionner à son insu, de devoir éteindre la caméra ou de cacher l’objectif avec un papier ou livre. Le problème, c’est qu’on pense à le mettre mais rarement à l’enlever quand on part de chez soi. Ce système est donc très ingénieux. Seul bémol, elle doit être connectée au système Home Alarm ou Home Control de chez MyFox et ça fait considérablement monter le prix. De plus, sans abonnement, nous ne pouvions pas accéder à ce que la caméra avait détecté. On ne pouvait faire que du direct. Impossible de vérifier ce qui avait déclenché la caméra.

 

La caméra Canary possède de bonnes fonctionnalités comme le capteur d’analyse de l’air et la sirène de 90 db intégrée mais les avis divergent sur Internet concernant la qualité d’images. Comme on ne l’a pas testé, on ne peut pas se prononcer. C’est dommage parce qu’elle a de sacrés atouts. Pour la Nest Cam Indoor c’est tout l’inverse. Elle offre de bonne prestation en termes de qualité d’images et de détection mais elle ne possède aucun autre atout comparé à ses concurrentes qui proposent des petites options bien pratiques. Autre bémol, il faudra payer pour récupérer les vidéos.

 

En conclusion, l’offre est vaste et il est parfois compliqué de choisir. Rassurez-vous, parmi cette liste, elles répondent toutes au besoin en offrant une qualité d’images correcte. C’est pour cela qu’on va aller plus loin pour mieux les différencier.

Quel service d’enregistrement de vidéo est proposé ?

Le principal service associé aux caméras IP citées plus haut est l’enregistrement des vidéos. C’est d’ailleurs un élément qui est assez trompeur quand on achète la caméra car il est rarement explicitement indiqué que le service est payant. Il est même parfois compliqué d’arriver à trouver le prix du service. Par exemple avec Withings, on a rien trouvé sur leur site. On a trouvé l’info en se connectant à notre espace personnel. C’est franchement très limite ! Autre point noir, chaque fabricant a une façon différente de traiter ce point ce qui rend la comparaison compliquée.

 

Pour l’enregistrement, la Welcome de Netatmo a un énorme avantage car elle est la seule à proposer plusieurs solutions d’enregistrements comme la carte SD, le Cloud ou le serveur privé. L’avantage c’est qu’on a le choix et qu’on n’est pas obligé de payer un abonnement pour visionner les vidéos. La Withings Home propose un historique de 48heures mais au-delà c’est payant et le service coûte 7,95€/mois pour 30 jours d’historiques. On trouve que c’est correct. En revanche, pour la Nest Cam, c’est pire car vous ne pourrez visionner que 3 heures d’historiques gratuitement. Pour en voir plus, il faudra débourser 10€/mois pour profiter de 10 jours d’historiques et 15€/mois pour 30 jours. Mais la palme revient à MyFox ! Impossible de visionner le moindre historique gratuitement. Il faudra au minimum débourser 6,90€/mois pour en profiter. Vous ne pourrez que faire du direct gratuitement. Il vous sera donc impossible de savoir ce que la caméra à détecter. Enfin la caméra Canary propose 12h d’enregistrement gratuit, au-delà il faut souscrire un abonnement entre 4,99€/mois et 29,99€/mois.

 

En bref, Netatmo sort vainqueur de ce comparatif sur les enregistrements vidéos mais attention car les services de chaque fabricant évoluent. Ce qui est gratuit aujourd’hui sera peut-être payant demain.

Comment surveiller l’extérieur de ma maison ?

On vous a parlé des caméras IP intérieures mais il faut savoir que la prochaine révolution qui est en marche dans le domaine des caméras IP, c’est celles qui peuvent aller à l’extérieur. De ce côté-là, le choix se restreint considérablement. En effet, vous aurez soit le choix entre Netatmo ou Nest qui proposent tous les deux une version outdoor. D’autres acteurs moins connus proposent également ce type de caméra mais les services sont généralement plus limités et on ne trouve que peu d’avis sur leurs produits. Enfin, il y a aussi les caméras comme celles de Somfy ou Samsung où il faut associer la caméra à un système de contrôle. Elles ne sont donc pas autonomes. Cela fait vite grimper l’addition à moins que vous ayez déjà un système compatible. De notre point de vue, la version de Netatmo est à privilégier pour sa qualité, ses services de stockage gratuits et son petit plus avec la lumière intégrée.

Est-ce que les caméras sont vraiment sûres ? Comment garder un maximum de confidentialité ?

La plupart des fabricants vantent leur système de sécurité. Certains disent même « un niveau de sécurité aussi élevé que celui d’une banque ». Mais qu’en est-il vraiment ? Tout d’abord, il faut savoir qu’aucun système n’est infaillible. La preuve avec les fraudes aux cartes bleues. Les banques sont sures mais pas pour autant inviolables. Pour votre caméra, c’est pareil. Alors il faut se protéger. Mais se protéger de quoi ? Il existe de nombreux sites où vous pouvez aller voir ce qui se passe chez des inconnus pour les espionner. Certaines des vidéos pourraient être diffusées sur le net, voire même certains de vos propos sur votre boss ou collègues. Eh oui, il ne faut pas se méfier uniquement de la vidéo. Mais ce qui nous intéresse surtout ici, c’est de se protéger contre le vol. Une caméra IP serait une bonne façon de vérifier vos habitudes pour déterminer le meilleur moment pour pénétrer chez vous. La caméra est donc à la fois un allier et un traitre. D’ailleurs, on trouve que la caméra Welcome de chez Netatmo a un gros défaut, c’est la reconnaissance faciale. Elle sait vous identifier et je pense que c’est un problème pour la vie privée. C’est comme le détecteur d’empreinte de l’IPhone. Il suffirait de pirater votre téléphone pour obtenir votre empreinte digitale.

 

Alors comment se protéger ? Déjà, il ne faut pas prendre de caméras bas de gamme sans garantie réelle. Prenez un spécialiste de la caméra IP, parmi ceux qu’on vous a cité. La liste n’est pas exhaustive mais on ose espérer que leurs arguments de vente n’est pas du pipo. Vérifier que les données sont cryptées, qu’elles sont stockées en France (ou au pire en Europe) et que le système de sécurité est régulièrement mis à jour par le fabricant. Faites aussi quelques recherches sur Google pour relever d’éventuels problèmes dans ce domaine. Concernant la vie privée sur ce que vous pouvez faire ou dire, il faudra trouver un autre moyen. MyFox est d’ailleurs l’un des rares à proposer une solution dans ce domaine. En effet, elle se met en mode privé quand vous rentrez en faisant pivoter un masque devant la lentille. C’est visuel et efficace mais qu’en est-il du son ? On n’est jamais vraiment certain. Mise à part MyFox, les autres délaissent un peu le sujet. Pour nous, la meilleure façon de se protéger est d’éteindre la caméra quand on arrive et de l’allumer quand on part. C’est plus sûr mais plus contraignant aussi. Notre solution c’est d’utiliser un minuteur qui allumera la caméra après votre départ et l’éteindra avant votre arrivée. Le minuteur devra être mécanique et non connecté à Internet pour que personne, à part vous, ne puisse l’allumer ou l’éteindre. Certains sont très pratiques car ils ont trois fonctions : On, Auto, Off. Si vous travaillez, vous laissez sur auto, si vous partez en voyage vous mettez sur On et si vous êtes exceptionnellement là, vous mettez sur Off. Sachez que certains permettent même de gérer des horaires différents suivant le jour de la semaine.

Que se passe-t-il en cas de coupure de courant ?

Certains cambrioleurs, coupent le courant pour désactiver les systèmes d’alarmes. Cela rendra inutilisable vos caméras sauf si elles ont une batterie interne qui leurs permettent de tenir un certain temps. Certaines vous avertissent même d’une coupure de courant via l’application du fabricant. Le problème c’est que si vous n’avez plus de courant, vous n’aurez pas de connexion internet non plus. Il vous sera donc impossible de voir ce qui se passe en live mais vous pourrez voir ce que la caméra a filmé lorsque la connexion internet sera rétablie. Cela a donc une utilité en cas de vol. La plupart des caméras citées n’ont pas de batteries internes ou en tout cas on l’a pas trouvé dans les caractéristiques mentionnées. Les solutions sont assez onéreuses. Il faudra acheter une batterie de secours et l’installer entre votre prise et votre caméra. On appelle cela un onduleur et les prix commencent aux alentours de 70€ pour quelque chose de convenable. Il faudra aussi que votre caméra ait un système d’enregistrement autonome pour ne pas devoir aller sur le cloud qui sera inaccessible à ce moment-là. La caméra de Netatmo a donc un clair avantage de ce côté-là.

Combien coûte une caméra IP ?

Les prix varient peu d’un modèle à un autre. Pour une entrée de gamme dont on a pas parlé ici, il faut compter entre 70 et 100€. Pour un produit de qualité, le prix avoisine les 200€ pour les modèles dont on vous a parlé. Attention tout de même à vérifier que la caméra que vous achetez est autonome. Certaines des caméras ont besoin d’un routeur comme Somfy, MyFox, Samsung,… Ce routeur n’est généralement pas livré avec la caméra et il fait grimper la facture. Renseignez-vous bien sur ce point.

Quel est notre avis dans la jungle des caméras IP ?

Nous ne sommes pas des experts et on ne les a pas toutes tester mais le fait d’en voir utilisé plusieurs nous donnent une certaine expérience dans le domaine des caméras IP pour vous aider à faire votre choix. Notre avis est de prendre une caméra chez un fabricant reconnu qui propose un bon système de cryptage des données et que celles-ci soient sécurisées sur un cloud en France ou au pire en Europe. Si rien n’est marqué à ce sujet, c’est que le serveur n’est probablement pas en France, voire pas en Europe. Sinon ça serait un argument de vente pour vous rassurer. C’est pour nous important de savoir qui collecte et où car la donnée va avoir une importance grandissante à l’avenir et elle pourrait être mal utilisée. De plus, nous vous conseillons d’équiper votre caméra d’un minuteur mécanique pour qu’elle s’active et se désactive quand vous le souhaitez afin de préserver votre vie privée. N’oublions pas non plus l’onduleur en cas de coupure de courant mais il est à réserver lors des départs en vacances et avec la caméra Netatmo car c’est l’une des seules à ne pas avoir besoin du Cloud.

 

Côté qualité de l’image et de détection, elles ont l’air de se valoir. Ce qui fait la différence, c’est le design et les fonctionnalités comme la trappe qui obstrue l’objectif chez MyFox, l’alarme intégrée chez Canary ou encore la reconnaissance faciale chez Netatmo. C’est avant tout une question de goût et de besoin. En revanche, ce qui fait une énorme différence entre les caméras, c’est les services associés. La plupart des caméras proposent des solutions payantes pour avoir accès aux enregistrements. Pour nous seulement deux caméras sortent du lot sur ce critère, dont une seule véritablement. C’est la Withings Home qui enregistre jusqu’à 2 jours d’historique sur le cloud. Au-delà il faut payer. La meilleure sur ce point est incontestablement la Netatmo car elle propose différentes solutions dont la plupart sont gratuites et pratiques. Côté prix, on a vu qu’ils étaient similaires mais qu’il fallait vérifier que la caméra était autonome et qu’elle n’avait pas besoin de serveur. Enfin, on a vu que la plupart était pour un usage intérieur mais que certaines pouvaient être installées à l’extérieur. C'est encore rare mais la tendance est grandissante.

D'autres articles similaires :

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.