Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Faut-il créer un blog voyage pour voyager gratuitement ?

Faut-il créer un blog voyage pour voyager gratuitement ?
Faut-il créer un blog voyage pour voyager gratuitement ?

Les blogs voyage sont le nouvel eldorado pour les passionnés de voyages qui pensent avoir trouver LA bonne idée pour voyager gratuitement ! Mais est-ce finalement le meilleur moyen de faire un voyage gratuit ? Voici nos conseils avant de vous lancer !

Il faut être un passionné de voyage avant tout !

Je ne pouvais pas commencer par un autre point que celui-là. En effet, la passion est au cœur de la création d’un blog et c’est encore plus vrai dans le domaine du voyage. Il faut aimer voyager, parler voyage, penser voyage,… Bref, il faut être un mordu qui n’a que ça en tête ! Si votre seul but est de voyager au frais de la princesse, oubliez ! Votre passion se ressentira dans vos billets et si elle n’est pas présente, vous aurez du mal à fédérer une communauté autour de votre blog.

 

Avant de se lancer dans la création d'un blog voyage, cela sous-entend qu’on a déjà voyagé un minimum. Cela ne devrait pas être un problème si c’est votre passion depuis quelques temps. On ne se réveille pas un matin en se disant : « ça a l’air cool de voyager ! ». Et puis, c’est valable dans tous les domaines : cuisine, photo, mode, technologie… Cela sera essentiel pour créer votre contenu authentique et démarrer votre blog pour donner des conseils, raconter des voyages, donner votre avis sur un test,…

 

Ceux qui pourront se lancer dans un blog voyage sans avoir voyager seront surement ceux qui ont un important projet comme un tour du monde, un voyage au long cours, un projet humanitaire,… Ils pourront donner des conseils sur comment prendre une année sabbatique, préparer son départ, les assurances spéciales,… Néanmoins, des blogs voyage existent sans pour autant que leurs auteurs voyagent dans le monde entier. C’est généralement le cas des blogs des professionnels du tourisme. Ils s’en servent pour générer du trafic sur leurs sites et améliorer leur référencement. Certains ne sont pas trop mal faits et donne de bons conseils. D’autres ont oublié la case qualité et on sent tout de suite le côté écrire pour ne rien dire. Quand vous tombez sur ce genre de site, vous zappez ? Il en sera de même pour vous si vous les imiter. Vous l’aurez compris, la passion est essentielle !

Avoir du temps et être constant !

Créer un blog est chronophage. Sachez-le ! Il faut créer son blog, gérer le design, les différentes plug-in, faire les retouches photos, monter vos vidéos, rédiger ses articles,… Tout dépend du sujet et de votre investissement personnel dans votre blog mais il faut compter 3 à 4 heures de travail par jour pour un blogueur voyageur professionnel ! Et c’est tous les jours ! Si vous êtes amateur et que vous publiez 3 articles par semaine, il faut compter 7 à 10 heures heures de travail par semaine. Vous pourrez être un peu plus rapide avec le temps en optimisant vos tâches mais 7 heures de travail par semaine c’est déjà beaucoup, non ? Ce n’est en général pas facile de se dégager autant temps quand on en manque déjà.

 

En plus d’avoir du temps, il faudra être constant. En effet, il n’est pas bon de publier 10 articles sur une journée et plus rien pendant un mois. C’est mauvais pour votre référencement mais aussi pour vos lecteurs et vos fans sur les réseaux sociaux. Pensez à vous organiser et à prendre un peu d’avance pour rédiger vos articles. Vous pourrez ensuite les publier régulièrement et cela vous évitera de vous sentir « obliger » d’écrire quand vous êtes fatigués, que vous n’avez pas envie, que vous avez un imprévu, que vous êtes malade,…

Il faut être multitâches !

Être blogueur ne se résume pas à écrire des articles. Eh oui ! Il faudra aussi maitriser la création et gestion d’un blog (généralement sur WordPress), la photographie et la retouche, les réseaux sociaux, l’optimisation pour le référencement, la gestion des commentaires, les relations pros avec vos partenaires,… Tout n’est pas forcément fun, comme par exemple résoudre un bug qui empêche les visiteurs d’entrer sur votre site. Mais il est important de prendre en compte tous ces points car aujourd’hui il est difficile de bloguer sans aller sur les réseaux sociaux, faire un minimum de référencement ou encore faire de la photo. Si vous pêchez dans un domaine il faudra apprendre et vous faire aider grâce à la communauté des blogueurs voyageurs.

Soyez différent car la concurrence est rude !

Si c’est pour faire un blog comme les autres, ça ne sert à rien ! Et puis avec la croissance récente des blogs voyage et les blogueurs « lifestyle » qui débarquent en masse dans le tourisme, il ne reste plus beaucoup de niches disponibles. La concurrence est redoutable. Trouvez votre créneau, soyez original, sincère et utile.

 

Ne partez pas tête baissée en faisant un blog voyage généraliste. Ayez une identité propre et une ligne éditoriale bien définie. C’est comme si vous vous disiez, je vais ouvrir un resto à sushi car c’est la mode et que dans votre rue il y en a déjà trois autres. Cela ne veut pas dire que vous ne réussirez pas, mais vous aurez peu de chances si vous ne vous démarquez pas. Il est important que vous fassiez un état des lieux de ce qui existe déjà. Une sorte d’étude de marché. Identifiez qui sont les leaders, évaluez leur communauté sur les réseaux sociaux, leurs lignes éditoriales, leur fréquence de publication, le style d’écriture, les destinations les plus fréquemment abordées, font-ils de la photo, de la vidéo,…

 

Ensuite, listez vos forces et faiblesses. C’est très important. Identifier vos faiblesses vous permettra de les travailler pour les transformer en atout. Si par exemple vous n’êtes pas un pro de la photo, il faudra prendre quelques cours ou suivre des tutos sur YouTube, changez probablement votre matériel et vous inspirer régulièrement de ce qui se fait. C’est plus facile à dire qu’à faire mais il faudra se créer une sorte de plan de formation personnel. Quant à vos atouts, il faudra les comparer à votre étude de marché. Est-ce que votre façon de voyager est différente de ce que vous avez pu voir ? L’idée est principalement de trouver un sous thème au voyage car il est trop vaste. Je vous donne un exemple. Vous pouvez aborder par exemple le thème du « e-tourisme », du voyage responsable, du voyage seul(e), du voyage pas cher (ce dernier étant majoritairement déjà pris),… Cela dépendra essentiellement de vos atouts. Vous pouvez aussi aborder la question du support. Dois-je parler voyage au travers d’articles, de vidéo, de podcasts, d’une appli,… Il faudrait consacrer tout un article sur le sujet mais l’important est de comprendre qu’il faut réfléchir et préparer le lancement de son blog.

Bloguer n’est pas gratuit !

Avant de commencer à voyager gratuitement, il faudra mettre la main au porte-monnaie. Quoi, un blog n’est pas gratuit ? Certainement pas ! Parmi les dépenses que vous aurez, on peut compter le coût du nom de domaine, l’hébergement de votre site, de votre logo, de votre PC (s’il vous en faut un neuf pour faire tourner les logiciels puissants de vidéos et photo), des logiciels de retouches vidéo et photos, des logiciels de gestion de réseaux sociaux, de la communication sur les réseaux sociaux, de votre matériel photo et vidéo… San oublier le plus important, le coût de vos premiers voyages. N’imaginez pas qu’on va vous demander de partir gratuitement en voyage dès votre premier article ! Avoir un peu de matière pour écrire sur votre blog sera donc nécessaire. J’ai exagéré mes propos pour vous faire prendre conscience qu’un blog n’est pas gratuit mais que l’investissement financier reste abordable pour la majorité d’entre nous. Juste un dernier conseil au passage, ne vous laissez pas prendre dans les formations des blogueurs qui vont vous apprendre à devenir riche avec un blog ! Toutes ses formations ne se valent pas. Au contraire, rares sont les bonnes et il faut savoir que très peu de blogueurs en vivent et encore moins sont riches.

Voyager gratuitement, mais pour aller où ?

Vous voulez aller à New York, faire la Route 66, parcourir l’Australie et découvrir le Japon ! Vous avez de beaux projets mais je préfère vous prévenir, il sera difficile de se faire offrir ce genre de voyages à vos débuts. On les réserve généralement à ceux qui ont une forte audience et les « mastodontes » du secteur. Au départ il faudra vous contenter de destinations moins glamour où les pros n’ont pas envie d’aller ou n’ont tout simplement pas le temps d’aller.

 

Et puis, si j’ai un conseil à vous donner, ne demandez pas directement un voyage aux offices du tourisme et agences de communication sauf s’ils organisent une sorte de concours pour savoir qui fera la promotion de leur destination. Le fait de demander, vous mettra en position de faiblesse. Vous serez vu comme celui qui a besoin d’un voyage sponsorisé. C’est l’inverse qu’il faut provoquer ! Il faut qu’ils viennent à votre rencontre. Une des meilleures façons de les contacter, est via les réseaux sociaux en dialoguant avec eux au travers de leurs publications. Si vous vous démarquez, ils visiteront votre blog et vous contacteront s’ils aiment ce qu’ils y trouvent. Une autre manière est de participer à des salons blogueurs où les OT sont à la recherche de nouveaux blogueurs en vogue.

Un blog Trip, ce n’est pas comme un voyage perso et sur mesure !

Quand on ne sait pas ce qu’est un blogtrip, on apparente souvent ça à des vacances tous frais payés ! La réalité est tout autre. Cela dépend de l’organisateur mais parfois vous devrez mettre un peu la main à la poche et c’est surtout un travail. Il faudra prendre des notes pour votre article, prendre des photos et des vidéos, faire du live sur les réseaux sociaux,… Vous n’arrêterez pas. Surtout quand le voyage se fait à un rythme effréné et s’apparente plus à un voyage organisé qu’à un « vrai » voyage. « Allez les blogueurs, on fait trois photos et on s’en va. La journée est chargée ». Vous l’aurez compris vous ne serez pas forcément indépendant dans le choix de ce que vous voulez voir, les dates et le rythme. En dehors de la question de la transparence sur ces blogtrips, il faut savoir que la plupart du temps cela se rapproche plus à un travail de communiquant, qu’à du farniente. Relativisons tout de même. On ne va pas non plus plaindre les pauvres blogueurs qui doivent voyager sur des plages paradisiaques pour gagner leur vie.

Quel avenir pour le blog ?

La question se pose régulièrement et elle revient de plus en plus en ce moment. Elle est légitime avant de se lancer car finalement, n’arrivez-vous pas après la bataille ? Ma réponse est assez partagée. Sur le timing, il faut avouer que vous lancer en 2016 est un peu tardif. La plupart des gros blogueurs voyages ont entre 3 et 5 ans d’ancienneté et le nombre de blogueurs voyage augmentent de jour en jour. Sans parler des blogueurs « lifestyle » qui viennent également sur le domaine du voyage. Il sera assez difficile de les rattraper et de faire votre place parmi les meilleurs mais pas impossible. Soyez donc patient et travaillez dur ! En revanche, que faut-il penser du support ? Sommes-nous à la fin d’un cycle ? En effet, beaucoup prédisent la fin de la consommation via les moteurs de recherches et les sites web, pour passer à la consommation du net à travers nos applis de téléphone et tablettes. C’est effectivement une tendance importante mais on n’y est pas encore. Je pense très sincèrement que le support du blog à encore de belles années à vivre mais il faudra rester vigilent pour identifier les nouvelles tendances et développer des activités annexes comme ses réseaux sociaux, la photo, la vidéo,… Enfin, à mon avis, il faut se renouveler et continuer à travailler sur ce support car de nombreuses choses restent à faire !

Un aspect légal à garder en tête

Contrairement à ce que certains pensent, le web ne permet pas tout. Vous devrez donc vous conformer à la législation dans la gestion de votre blog. Vous devrez par exemple donner la possibilité aux gens de vous contacter, citer vos sources, éviter le copier-coller et le vol de photo, informer sur les cookies, informer sur les voyages et articles sponsorisés… et j’en passe car plus vous vous professionnaliserez, plus ça sera contraignant. Renseignez-vous donc sur vos obligations avant de vous lancer. Si je vous dis ça, c’est pour vous faire prendre conscience qu’il faudra un minimum se structurer pour respecter les basiques légaux, ce qui est facilement faisable. Mais je souhaitais surtout vous mettre en garde contre la copie des contenues des autres blogueurs ou sites web. Des petits malins créent un blog voyage et s’amusent à plagier d’autres blogueurs, voire à carrément les copier en le piquant même leurs photos pour créer du contenu sur leur blog. C’est un gain de temps évident mais c’est totalement interdit ! Vous vous ferez rapidement repérer, Google sanctionnera votre référencement et vous allez vous faire blacklister par les autres blogueurs voyage ! C’est donc une mauvaise idée que je vous déconseille fortement.

En conclusion, est-ce un bon plan de créer un blog voyage ?

En conclusion, créer un blog pour voyager gratuitement est possible mais cela va vous demander beaucoup de travail avant d’y arriver. Pour tenir la distance vous devrez être un vrai amoureux du voyage sinon ça ne marchera pas. Le profil type du blogueur voyageur, c’est avant tout un passionné qui est à la fois un artiste (écriture, photo, vidéo,…), un communiquant (réseaux sociaux), un technophile (gestion site web, référencement,…), un stratège (identifier le bon positionnement pour son blog), un négociateur (gérer les partenariats)… En somme, c’est un véritable entrepreneur avec les avantages et les inconvénients qui vont avec. Vous êtes libre de faire ce que vous voulez mais le chemin pour réussir sera long et compliqué.

D'autres articles similaires :

Faut-il voyager hors saison ?

En pleine saison il y a souvent beaucoup plus de monde et c’est souvent plus cher. Mais faut-il pour autant voyager hors saison ? Est-ce vraiment une opportunité ? Nous sommes assez partagés sur la question. Alors, faut-il voyager hors-saison ?

Comment faire du sport en voyage ?

Le drone m’a tapé dans l’œil depuis longtemps mais j’ai finalement renoncé à en prendre un avec moi en voyage. Ce n’est pas une question de budget ou de technique mais pour bien d’autres raisons. Dans cet article je vous dis pourquoi je ne voyage pas avec un drone.

 

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.