Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Faut-il voyager hors-saison ? Voici 5 conseils avant de partir !

Faut-il voyager hors saison? Voici 5 conseils avant de partir !
Faut-il voyager hors saison? Voici 5 conseils avant de partir !

En pleine saison il y a souvent beaucoup plus de monde et c’est souvent plus cher. Mais faut-il pour autant voyager hors saison ? Est-ce vraiment une opportunité ? Nous sommes assez partagés sur la question. On vous donne les avantages et inconvénients sur cette question, sans oublier nos conseils pour mieux choisir sa saison !

1.      Voyager hors saison, c’est économiser (ou pas) !

L’une des arguments phares qui pousse les personnes à voyager hors-saison, c’est avant tout le prix. Il est plus facile de trouver des bons plans pour ses vols et ses hébergements à cette période de l’année. Du point de vue théorique, c’est vrai car les hôteliers et les compagnies aériennes ont besoin de faire le plein à ces périodes où la demande est beaucoup plus basse. C’est ce qu’on appelle la loi de l’offre et de la demande. Mais dans les faits, est-ce que cela se vérifie ?

 

Prenons un exemple pour illustrer ce propos. Je souhaite partir à New York mais je n’ai pas vraiment de date précise, cela sera en fonction des opportunités que je trouverai. Je vous propose de comparer les prix d’un vol direct aller/retour pour la ville de New York depuis Paris et pour 5 saisons différentes. Voici les résultats de mes recherches effectuées toutes le même jour :

 

  • Février : 450€/personne avec British Airways (vol direct – Paris - NYC)
  • Mai : 376€/personne avec Norvegian (vol direct – Paris - NYC)
  • Juillet/Août : 607€/personne avec XL Aiways (vol direct – Paris - NYC)
  • Octobre : 553€/personne avec Air France (vol direct – Paris - NYC)
  •   Noël: 639€/personne sur XL Airways (vol direct – Paris - NYC)

 

Qu’est-ce que nous enseigne cet exemple ? D’abord il faut savoir que la période en hors-saison à New York, c’est de mi-janvier à mars. On s’aperçoit que finalement la basse saison n'est pas la période la moins cher pour s’y rendre. On a trouvé des vols à 376€/personne en Mai. L’avant saison est très agréable à New York, c’est donc une excellente opportunité car on fait plus de 16% d’économie par rapport à la basse saison et plus de 40% par rapport à la saison haute ! En conclusion la basse saison n’est PAS forcement la moins onéreuse.

 

Notre conseil : Comparez les prix des différentes saisons avant d’acheter un billet en basse saison !

2. Hors saison rime avec mauvaise météo !

C’est l’un des principaux inconvénients de voyager hors saison. En effet, quand on voyage hors saison, la météo est souvent moins bonne. C’est à prendre en compte car cela peut vite gâcher le voyage. Imaginez-vous vous retrouver en pleine saison des moussons en Asie du Sud-Est ? Je peux vous dire que certains jours vous n’allez pas voir grande chose ! De ma propre expérience, je peux vous confirmer que cela était à deux doigts de me gâcher une partie de mon voyage dans l’Ouest Canadien. Je m’y suis rendu tout début juin et les parcs ont failli retarder leurs ouvertures à causes de tombées de neiges tardives. Heureusement ce n’est pas arrivé. Pire encore. Mon vol pour New York a failli être annulé à cause de la neige à Paris l’année où il avait tant neigé. Même si vous pensez faire une affaire sur le billet d’avion, vous prenez des risques. Si votre billet vous a coûté deux fois moins cher mais si sur place vous ne pouvez par visiter voire pas partir, ce n’est du tout une bonne affaire car vous devrez revenir ou ré-organiser votre voyage…

 

Est-ce tout le temps vrai ? Là encore, on peut contredire cet argument. Je suis parti en Australie en Juillet et Août, période qui est connue pour être la basse-saison chez eux même si on croise beaucoup d’européens sur la côte est. J’ai finalement eu un temps tout à fait acceptable lors de mon séjour. J’ai même trouvé que c’était un avantage quand je suis allé dans le centre du pays, à Alice Springs et Ayers’Rock. Les mouches sont inexistantes à cette époque, les reptiles beaucoup moins nombreux et la chaleur beaucoup plus supportable pour nous et notre van.

 

La météo peut être capricieuse et peut nous faire prendre quelques risques en voyageant hors-saison mais cela peut valoir le coup suivant la période et la région du monde où vous partez.

 

Notre conseil : Vérifiez la météo, les températures et les précipitations à la période de votre voyage !

3. Hors-Saison = Moins de Touristes = Plus de Sites Fermés !

Certains vous diront que voyager hors saison, c’est avoir plus d’espace. On est moins serrés les uns contre les autres, on évite les bouchons et surtout on fait de meilleures photos car il n’y a personne. C’est vrai mais maintenant avec les logiciels de retouche d’images, on peut faire des merveilles. Vous pourrez enlever les touristes qu’il y a sur votre photo sans aucun problème.

 

Tous ces arguments sont globalement vrais et surtout très appréciables. Je ne connais pas grand monde qui adore visiter un endroit en ayant l’impression de se retrouver dans le métro parisien à l’heure de pointe. Néanmoins, il faut nuancer. Lors d’escapades urbaines, vous ne devriez pas avoir trop de problèmes. En revanche dans des zones plus touristiques, la saisonnalité va avoir un impact sur les horaires et les dates d’ouvertures des sites touristiques. Comme je vous le disais, cela a failli m’arriver dans l’Ouest Canadien. C’est également le cas au Japon où vous ne pourrez monter au sommet du Mont Fuji que pendant 2 mois dans l’année, en Norvège où les visites en bateau dans les Fjords ferment fin Septembre, au Danemark où Legoland ferme en hiver ou encore à Dubaï où les tours s’arrêtent majoritairement en Mai. Il n’y a pas besoin de partir si loin ! Il vous suffit de regarder autour de chez vous. Par exemple dans le Pays Basque et le Béarn, la route des fromages ne peut pas se faire hors saison car la plupart des bergeries et fromageries sont fermées.

 

Notre conseil : il faut préparer son voyage pour définir globalement ce qu’on veut voir et vérifier si ce qu’on veut voir est ouvert au public lors de nos dates de voyage.

4. Il est plus facile d’obtenir des congés en hors saison (ou pas) !

Sur ce point, on est pas du tout tous logés à la même enseigne. Certains travaillent dans des domaines où la saisonnalité est très forte. Je pense notamment aux restaurateurs, aux hébergeurs, aux loueurs de matériel de ski ou encore aux écoles de surf sur les plages landaises. Pour eux, il est presque certain que demander à partir en voyage en haute saison, sera refusé par l’employeur. Cela peut se comprendre.

 

Pour les autres salariés, où la saison n’a pas d’importance (comme les banquiers, les assureurs ou même les industriels), c’est assez disparates. Vous aurez majoritairement deux cas. La première partie des entreprises vont essayer de maintenir un niveau de service minimum lors des périodes scolaires et vont donc demander à ce que les différents services s’organisent pour qu’il y ait au moins quelques personnes qui restent travailler. J’ai déjà eu ce cas dans un ancien job et généralement cela tourne chaque année. Celui qui prend juillet cette année aura août l’année prochaine. On arrive donc toujours à s’entendre entre collègue et on pourra prendre ses congés en haute saison.

 

La deuxième partie des entreprises fait l’inverse. Elles ferment carrément l’entreprise lors des grandes périodes de vacances qui sont Noël et les congés d’été. C’est très souvent le cas dans l’Industrie. C’est ce que je vis actuellement. Cela a quelques inconvénients car les dates n’arrangent pas toujours mais j’y vois un énorme avantage. C’est la quantité de travail au retour de vacances. Vous n’avez presque pas de mails et vous n’avez pas de coups de téléphone de vos chefs. C’est franchement très appréciable de pouvoir profiter pleinement de ses vacances. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’essaie de partir en période de vacances. Il faut aussi savoir que pendant les périodes hors vacances, il est censé y a voir tout le monde. C’est donc dans ces périodes qu’on colle des team buildings, des formations et tout un tas de réunions. Personne ne décalera ce genre d’évènements si une seule personne manque et d’ailleurs vos congés seront surement refusés.

 

Pour conclure sur ce point, vous aurez probablement beaucoup de chances d’obtenir des congés hors saison si votre entreprise est liée à un business saisonnier. En revanche, cela sera beaucoup plus aléatoires dans les autres entreprises.

 

Notre conseil : renseignez-vous pour connaître la politique de votre entreprise sur les congés et anticipez-les le plus vite possible !

5. On rencontre plus de locaux en hors saison !

C’est l’un de mes meilleurs souvenirs de voyage. J’étais en voyage en Norvège, à Lillehammer plus exactement, et c’était le mois de Novembre. Il n’y avait pas un touriste. Avec ma compagne ont été que tous les deux dans l’auberge de jeunesse, c’est vous dire la foule J. Le soir, juste après être arrivés, on est allé boire un verre dans un des seuls bars ouverts. On s’assoie puis quelques minutes plus tard, les locaux étaient intrigués par notre présence. Ils se demandaient pourquoi on était là… On a vite sympathisé et on s’est retrouvé à table avec un poète norvégien, un musicien et le patron du bar ! C’était génial ! On alternait entre blagues, poèmes, chansons et dégustations de mets locaux ! Bref, c’était un grand moment de notre vie de voyageur et je pense qu’on n’aurait pas eu cette chance en pleine saison, au milieu des milliers de touristes. D’ailleurs, la plupart de mes confrères blogueurs voyageurs sont globalement de cet avis, la hors saison est propice aux rencontres.

 

Je parie que vous me voyez venir avec mes gros sabots ! Il fallait forcement que je me contredise. Il faut savoir que la période basse à Paris, c’est Juillet et Août car le tourisme d’affaires est beaucoup moins important et les salons moins nombreux. C’est une véritable aubaine pour les touristes. Le problème, c’est qu’à Paris, il n’y pas de parisiens en Juillet-Août. Ils sont tous à la plage et la plupart des cafés fréquentés par les habitués sont fermés. On se retrouve alors seuls mêlés à des touristes dans une ville musée. Je vais régulièrement à Paris et je peux vous dire que c’est la période que j’aime le moins car on a l’impression que Paris n’est plus Paris. D’ailleurs la capitale française n’est pas la seule dans ce cas. On peut citer Londres et même Madrid qui a donné un nom aux espagnols qui restent à Madrid en Août. C’est les « Rodriguez ».

 

Si vous souhaitez rencontrer des locaux, la basse saison sera une période propice dans les coins touristiques et à la campagne. En revanche, dans les villes ça sera plutôt l’inverse. Surtout dans nos capitales européennes.

Conclusion : Et si les intersaisons étaient le meilleur compromis ?

On parle souvent de hautes et de basses saisons. Cette dernière étant majoritairement mise en avant par les blogueurs voyageurs et les voyagistes qui souhaitent faire le plein lors de ces périodes. On parle finalement assez peu des intersaisons sur les différents blogs que j’ai pu lire et c’est dommage. Ce dernier point est un peu une conclusion en soit. En effet, il suffit de prendre 5 critères majeurs dans le choix de ses vacances pour voir que les avis divergent et que voyager hors saison n’est pas forcément à chaque fois une opportunité. C’est comme dans la vie. Rien n’est jamais tout noir ou tout blanc. Le voyage, c’est pareil, c’est fait de nuances.

 

Pour nous, voyager en avant saison ou juste en après saison est souvent un des meilleurs compromis entre météo, budget, ouverture des sites touristiques et rencontres avec les locaux ! Alors, vous partez quand pour vos prochaines vacances ? En haute ou Basse saison ?

D'autres articles similaires :

Comment organiser un voyage surprise ?

Créer et organiser un voyage surprise pour son compagnon ou sa compagne, un ami ou sa famille est une façon originale de faire un cadeau et de les surprendre. Mais il est souvent compliqué de se lancer quand c’est une première ou qu’on n’est pas un pro du voyage. Voici tous nos conseils pour créer, organiser et réussir un voyage surprise !

 

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.