Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Parcourir la route Transfagarasan en Roumanie

Guide Roumanie : Parcourir la Route Transfagarasan
Guide Roumanie : Parcourir la Route Transfagarasan

Cette route méconnue est l’une des plus belles d’Europe et mérite vraiment d’être parcourue. Voici tous nos conseils pour parcourir la Transfagaras (ou Transfagarasan).

1. Qu’est-ce que la route Transfagarasan ?

La route de Transfagaras (ou Transfagarasan) date des années 70 et relie les villes de Pitesti et Sibiu. L’objectif de cette construction était de créer une nouvelle route à travers la montagne qui soit plus rapide et qui puisse relier plus directement les garnisons de Pitesti et Sibiu. A cette époque, les dirigeants du pays craignaient une attaque des russes. Ils voulaient se préparer, surtout après l’invasion de la Tchécoslovaquie par les russes en 68.

 

Longue d’environ 115 km et perchée à près de 2000 mètres d’altitude, elle offre des paysages magnifiques sur les Carpates. Cette route méconnue, est l’une des plus belles d’Europe. Elle vaut vraiment le détour.

2. Quels sont les lieux à ne pas manquer ?

Suivez la route 7C sur le GPS ou la carte. Le départ de la route est assez rectiligne et verdoyant. Puis elle devient plus sinueuse et grimpe rapidement. La route est alors longée par les conifères. Le premier arrêt sera à Cetatea Poienari. D’ici vous aurez une magnifique plateforme d’observation installée dans les ruines d’un ancien château ou forteresse. Vous n’avez pas encore pris trop hauteur mais la vue reste agréable et belle. Reprenez la route jusqu’au barrage de Vidraru. Pour info, c’est un peu difficile et pas non plus incontournable, mais il y a une chute d’eau sympa qui s’appelle Valea Lui Stan. Garez-vous avant ou après le barrage et revenez à pied pour observer la vue sur la vallée d’un côté et le lac de l’autre. C’est vraiment magnifique.

 

La route devient plus sinueuse et la forêt toujours aussi présente. C’est dommage car vous ne profitez pas beaucoup de la vue sur le lac que vous longez pendant des kilomètres. Puis soudain les paysages commencent à s’éclaircir. Les arbres n’obstruent plus la vue. C’est à ce moment-là que vous comprenez pourquoi cette route est considérée comme l’une des plus belles. La route tourne toujours plus et les endroits pour s’arrêter son peu nombreux car elle est étroite et les meilleurs endroits sont souvent pris d’assaut.

Ne manquez pas la cascade Capra en chemin. Plus vous montez et plus les paysages sont saisissants. Un peu avant le tunnel, essayez de trouver un endroit sûr pour vous garer et profiter de la vue d’ensemble sur cette route en lacet ! Le prochain arrêt, c’est le lac Bâlea ! Ils avaient déjà prévu à l’époque d’en faire un centre de loisir. Ce lac est magnifique et les bâtiments en bois et en pierre ne gâche pas trop la carte postale. Au contraire. Cet endroit est certainement le plus populaire et le plus touristique avec un tas de vendeurs !

 

Quelques tours de roues à peine après ce magnifique lac, la route commence à redescendre. Elle vous offrira un paysage de carte postale et une vue emblématique sur la Transfagaras. Il faudra avoir le cœur bien accroché car ça tourne vraiment beaucoup ! A croire qu’ils étaient payés au kilomètres… Après les nombreux virages, la route vous accorde un peu de répit. Vous verrez une aire de stationnement. Garez-vous et marchez un peu pour rejoindre la cascade Bâlea. L’un des plus belles de la route.

 

La route redescend peu à peu et la forêt redevient plus dense. Les magnifiques vues sur les montagnes des Carpates ont disparu et vous vous demandez si vous n’avez pas rêvé. Sur la fin de la route, quand vous aurez rejoint la vallée, les paysages seront à nouveaux dégagés. A l’horizon, vous verrez se dessiner ces belles montagnes.

3. Nos conseils

Cette route est étroite, en mauvais état et sinueuse. Les lieux pour se garer sont également assez rares, surtout dans les endroits les plus étroits. Il faudra donc être vigilant, prudent et avoir une voiture un peu haute pour se garer plus facilement sur le bas-côté de la route. Ne laissez rien à la vue dans la voiture et verrouillez-là à chaque fois.

 

Comptez au minimum une grosse demi-journée pour la parcourir et avoir le temps de s’arrêter à tous les lieux mentionnés. Si possible, empruntez-là le matin tôt ou en fin de soirée quand la lumière est plus jolie.

 

Sur le retour, vous pourrez soit reprendre la Transfagaras, soit prendre la Transalpine. C’est une route parallèle à celle-ci. Elle a également beaucoup de charme et quelques belles vues qui méritent vraiment le détour. Elle est moins connue et moins populaire mais ne passez pas à côté. Cela serait dommage. Son itinéraire suit le tracé de la route 67C entre Craiova et Sibiu. Là aussi comptez une bonne demi-journée car la route est également très sinueuse et en mauvais état.

Carte de la route Transfagarasan et ses incontournables

D'autres articles similaires :

5 bonnes raisons de voyager en Roumanie

Imaginez la tête de vos amis, vos collègues et votre famille quand vous leur direz que vos prochaines vacances seront en Roumanie ! C’est certain, cela ne fait pas rêver comme destination. Et pourtant ! Vous auriez tort de passer à côté de cette destination qui a beaucoup à offrir. Voici 5 raisons pour voyager en Roumanie ! Lire la suite...

Le Top des incontournables en Roumanie !

Voici notre guide complet pour découvrir l’essentiel de la Roumanie ! Nous avons sélectionné pour vous 20 expériences incontournables à faire en Roumanie sans oublier les lieux incontournables à voir en Roumanie.

Lire la suite...

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.