Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Observer et rencontrer la faune sauvage dans l'Ouest Canadien

Observer la faune dans l'Ouest Canadien
Observer la faune dans l'Ouest Canadien

Quand on part voyager dans l’Ouest Canadien on n’oublie parfois qu’on va à la découverte d’une nature restées encore à l’état brut où vous pourrez faire la rencontre d’animaux dangereux. Voici quelques conseils pour observer la faune au Canada.

Cet article n’est absolument pas exhaustif mais il a pour but de vous sensibiliser sur les attitudes à adopter dans l’ouest canadien quand on observe la faune ou qu’on rencontre un ours ou un grizzli. On a vraiment vu des gens avoir des comportements très dangereux voire inconscients ! Avant toute balade, on vous recommande de vous rendre dans un centre d’informations pour bien se rensigner sur la faune, décrypter leurs attitudes et surtout savoir quoi faire en cas de rencontres. Il faut également lire cette page du site officiel des Parcs Nationaux Canadiens : http://www.pc.gc.ca/fra/docs/v-g/oursnoir-blackbear/index.aspx

 

Nous ne pourrons absolument pas être tenus responsables dans le cas où il vous arrive quelque chose. L’objectif est de vous sensibiliser sur les dangers que vous pouvez rencontrer. Vous seul êtes responsable de vos balades et vos réactions face aux animaux.

Ne pas déranger les animaux

Quel que soit l’animal que vous verrez, il est interdit de les nourrir, de les caresser ou même d’essayer de les attirer pour faire un photo. Même si c’est un petit écureuil qui parait inoffensif. N’oubliez pas que c’est la nature sauvage et qu’il faut la perturber le moins possible. Un garde forestier me racontait qu’un jour il avait vu un père poser sa petite fille sur un wapiti qui était allongé. En plus d’être interdit, c’est dangereux ! On ne peut pas prévoir leur réaction et il faut savoir que ces animaux sont très agressifs surtout à certaines périodes. Ils n’hésiteront pas à vous attaquer.

Wapiti dans l'Ouest Canadien
Wapiti dans l'Ouest Canadien

La meilleure défense contre un ours, l’évitez !

Votre meilleure défense quand vous vous baladerez dans les parcs nationaux du Canada, sera d’éviter l’ours et le grizzli. Pour cela il est recommandé de marcher en groupe, de porter des clochettes sur votre sac et de faire du bruit en parlant ou chantant. En général, l’ours préféra vous éviter s’il vous entend. Il n’est pas rare de passer à côté de certains d’entre eux tapis dans la broussaille et attendant que vous passiez.

 

Redoublez de vigilance si vous croisez des excréments. Les ours en font beaucoup et plus c’est frais, plus il est proche. Il faut également faire attention si vous avez le vent contre vous car cela l’empêchera de sentir votre arrivée ou si vous roulez à vélo car il ne vous entendra pas. Enfin, la présence d’oursons est mauvais signe car la mère n’est généralement pas loin. Ne couper pas la route entre sa mère et ses petits et sachez que les oursons peuvent être aussi dans les arbres. Ceux sont de bons grimpeurs.

 

Leur présence est généralement signalée au départ des sentiers mais le mieux est de se renseigner auprès des centres d’informations avant toute balade. Nous ne pouvons bien entendu pas être tenus pour responsable s’il vous arrive quelque chose. Si le secteur est fermé, n’y allez pas mais dans tous les cas, suivez les sentiers et ne randonnez que pendant le jour.

Comment réagir face à un ours ou un grizzli ?

Ces animaux sont imprévisibles et il est impossible de prévoir leur comportement donc il est de votre propre responsabilité s’il arrive vous quelque chose. Si vous en croisez un, il faut avant tout rester calme et ne pas courir car l’ours pourrez vous prendre pour une proie. Il faut se donner également une allure massive en prenant son sac à dos à l’avant ou sur sa tête, en se regroupant ou en prenant les enfants dans ses bras.

 

Laissez-lui le champ libre pour qu’il puisse s’en aller. Reculez lentement, ne vous approchez en aucun cas et évitez de croiser son regard pour ne pas le provoquer. Parler doucement pour essayer de le calmer peut s’avérer être une bonne technique. Si vous ne pouvez pas reculer, éviter-le en faisant un large détour.

 

L’ours peut se dresser sur ces pattes pour essayer de sentir vos odeurs ou s’approcher pour mieux y voir car il ne voit pas très bien. Dans tous les cas restez calme et continuez à lui parler doucement. Ne lui donnez surtout pas à manger ou de jeter un objet pour faire diversion.

 

Encore une fois, allez dans un centre d’information pour qu’il vous explique les différents comportements de l’ours afin de mieux les identifier une fois en situation.

Si l’ours attaque, je fais quoi ?

Le problème avec l’ours c’est d’identifier le type d’attaque. Il est tellement imprévisible qu’il est compliqué de déchiffrer son comportement. Soit il est surpris et il souhaite se défendre. Dans ce cas-là il faut faire le mort, garder son sac à dos, écarter les jambes et se protéger la nuque. Il viendra vous renifler et partira. Ou alors, c’est une attaque offensive et faire le mort sera la plus mauvaise chose à faire. Il faudra essayer de se défendre et lui faire comprendre que vous êtes plus fort. Criez fort pour qu’on vous entende, cherchez un abri (voiture, cabane,…) et n’oubliez pas que monter dans un arbre n’est pas la meilleure idée car il sait le faire aussi. Utilisez un bear spray en suivant bien les préconisations du fabricant et évitez de l’utiliser contre le vent car vous risquerez de le prendre dans les yeux.

 

Ces attaques sont très rares mais il faut s’y préparer en vous rendant dans les centres d’information et en vous renseignant sur les attitudes à adopter en cas d’attaques. Sachez qu’il n’y a aucune garantie à 100% de protection contre les ours. Il faut donc respecter les consignes des parcs nationaux et rester sur ses gardes. Redoublez de vigilance la nuit en camping car la nourriture les attire fortement.

Ours ou Grizzli ?

Les ours sont plus fréquents mais il n’est pas impossible de rencontrer des grizzlis. En général on les rencontre plus dans les hauteurs. Le Grizzli a des griffes plus longues, il est plus massif et possède une bosse bien visible sur le dos, derrière la tête. La couleur n’est pas un élément fiable pour les différencier. L’ours noir a une tête et un museau qui sont alignés. Pour mieux les différencier, lisez cet article dédié sur site officiel des parcs canadiens : http://www.pc.gc.ca/fra/pn-np/mtn/ours-bears/generaux-basics.aspx

Le spray contre les ours : « bear spray »

Dans les centres d’informations vous pouvez acheter des « bear sprays ». C’est en fait un spray très puissant qui projette un gaz poivré à plusieurs mètres. Il est recommandé d’en porter un lorsque vous randonnez dans les rocheuses canadiennes. Il coûte environ une cinquantaine d’euros. Tout dépend de là où vous l’achetez. A chaque achat, vous devrez remplir un formulaire de renseignements vous concernant. Vous ne pourrez pas le ramener en France car c’est interdit. Le mieux est de le laisser dans l’un des centre d’informations (pas forcément celui où vous l’avez acheté). Ne le laissez pas dans le sac car une rencontre est imprévisible. Il doit être porté à la ceinture. Retrouvez tous les conseils à lire absolument sur le gaz poivré ici : http://www.pc.gc.ca/fra/pn-np/mtn/ours-bears/securite-safety/gaz-spray.aspx

D'autres articles similaires :

Parcourir l'Icefield Parkway au Canada !

La promenade des glaciers, aussi appelée Icefield Parkway en anglais, offre parmi les plus beaux paysages au monde. Voici le récit de notre aventure sur cette route mythique du Canada.

 

Lire la suite...

Que faire un jour de pluie à Banff?

Quand on est dans l’ouest canadien, c’est pour voir une nature époustouflante et en prendre les yeux. Mais le jour où il pleut, que les nuages sont bas et empêchent de tout voir, on se dit que la journée va être gâchée. Voici quelques idées de choses à faire en attendant que ce jour de pluie à Banff s’arrête. Lire la suite...

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.