Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

3 raisons de partir voyager pendant ses études !

Partir Voyager pendant ses études !
Partir Voyager pendant ses études !


A l’heure de la mondialisation et l’internationalisation, être bilingue est le standard mais maitriser d’autres langues c’est mieux. Il faut également connaitre d’autres cultures, d’autres façons de travailler, de penser,… Il faut en somme s’ouvrir sur le monde, mieux le connaitre et être capable de l’appréhender. Découvrez 3 raisons de vous lancer !

1.      Apprendre les langues

Certains sont très forts en langues et ont une capacité impressionnante pour en apprendre de nouvelles facilement. En revanche, d’autres personnes (ce qui est mon cas) ont du mal à parler d’autres langues. Ça me rappelle une phrase de mon prof d’anglais qu’il avait dite à une réunion parents-profs : « il est tellement mauvais que s’il veut apprendre l’anglais, il sera obligé de partir à l’étranger ». A l’époque j’étais en quatrième et je n’avais pas pris la mesure de ce qu’il racontait.


Plus les années passées et plus je stagnais en anglais malgré mes efforts. J’ai donc décidé de m’arrêter un an entre ma deuxième et troisième année pour apprendre les langues étrangères : anglais et espagnol.


Quand je suis revenu, je n’étais pas bilingue mais j’étais capable de suivre une conversation, m’exprimer, lire des news, regarder la télé,… J’étais assez fier du progrès que j’avais fait mais je me suis rendu compte que c’était devenu la norme. Tout le monde parlait anglais. J’étais donc « rentré » dans les standards et je ne me démarquais pas. C’est un peu comme le bac. On l’a, ça ne sert à rien mais sans lui on ne peut rien faire, ni même continuer ses études.


Pour l’espagnol c’était bien aussi mais trop courant. Et puis dans l’industrie, ce n’est pas ce qu’on cherche. C’est l’allemand qui a la côte. Si j’ai donc un conseil à vous donner, apprendre l’anglais est obligatoire et apprendre une langue rare et demandée par le marché va devenir une façon de se démarquer : chinois, russe, portugais, allemand, coréen, arabe,… 


Choisissez-bien car il y a un deuxième conseil qui va avec c’est la culture. Imaginez que vous apprenez le chinois et qu’une fois sur place, c’est la désillusion. Vous n’appréciez pas leur culture, ne supportez pas leur façon de vivre, n’aimez pas leur gastronomie,… Il sera trop tard pour faire marche arrière. Apprenez une langue d’une culture que vous aimez, voire même qui vous passionne !

2.      Construire son CV

Aujourd’hui, toutes les grandes écoles d’ingénieur et de commerce demandent à leurs étudiants de partir au minimum 6 mois à l’étranger. Ce n’est pas pour faire joli sur le CV. C’est simplement que c’est demandé et apprécié par le marché du travail. C’est signe d’une ouverture d’esprit, d’une capacité à s’adapter, d’une maitrise de la langue,… C’est donc un plus qui devient un également un standard comme l’est devenu l’anglais. Essayez donc de multiplier ces expériences à l’étranger car 6 mois n’est plus assez. Prendre un an pour partir à l’étranger sera bénéfique.


Multiplier les expériences en faisant des stages dans votre domaine de compétences, des jobs d’étudiants ou saisonnier, des semestres d’études dans des universités (via Erasmus ou autre), des jobs dans des associations,…. Mais voyagez aussi ! Cela doit être également un moment de découverte, de plaisir et de rencontres !

3.      Se démarquer : Etre original et sortir des sentiers battus

Comme on le disait plus haut, faire des séjours à l’étranger de 6 mois minimum tend à devenir un standard. Il faut donc sortir du lot. Evitez donc de partir 6 mois et de faire un boulot de barman ou serveur à Londres. Même si c’est tout à fait honorable et que vous revenez avec un bon niveau d’anglais, c’est devenu banal.

 

Préférez des destinations lointaines où il y a du challenge. Partir loin coute forcément plus cher et c’est toujours un peu plus compliqué pour préparer son départ. Une fois sur place on n’a pas trop le choix. Néanmoins ne perdez pas de vue votre projet professionnel et essayer de garder une logique dans vos choix. Si vous décidez de faire un semestre ou une année d’étude, visez les meilleurs universités du monde et évitez celles qui font penser aux vacances (Malaga, Bangkok, Cancun,…).

 

Comme on le disait, il faut varier les expériences et essayer d’être original ! Pour ma part, une des expériences qui fait le plus sourire les recruteurs c’était un job de livreur de pizzas à Barcelone dans le quartier de la Sagrada Familia ! Les gens adorent alors que c’est tout bête !


Enfin un autre projet pourrait être un tour du monde sur un thème qui a un lien avec vos études comme l'environnement, la transport, la communication, l'éducation, le sport, la culture... ! Un exemple qui me vient est celui d'un jeune d'école de commerce qui a réussi à faire un tour du monde à zéro frais! Cela a montré sa capacité à vendre un projet, à se vendre et à se démarquer ! 

D'autres articles similaires :

Filmer ses voyages avec un Iphone !

Les smartphones embarquent tous un appareil photo qui permet de filmer et photographier. C’est devenu la plupart du temps la façon la plus simple de prendre un cliché ou de filmer un moment ! 

Lire la suite...

Découvrez 10 applications voyages indispensables en 2015 :

On est toujours plus nombreux à utiliser des smartphones dont les plus célèbres sont certainement l’Iphone et le Galaxy.  Voici donc une sélection des 10 applications voyages qu'il vous faut absolument emporter avec vous.

 

Lire la suite...

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.