Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Guide Bali : Louer un scooter pour visiter Bali

Visiter Bali en Scooter
Visiter Bali en Scooter

Le scooter est le moyen de transport le plus apprécié des voyageurs pour visiter Bali ! Il n’est pas cher, il offre une bonne flexibilité pour voyager, il est possible d’en louer partout et il est facile à utiliser sur les petites routes encombrées de Bali. Mais attention, son utilisation n’est pas sans danger. Voici un tour d’horizon des informations pratiques dont vous aurez besoin pour louer un scooter à Bali.

1.      Louer un scooter à Bali, est-ce vraiment pour moi ?

Premièrement sachez que le scooter est le moyen de transport roi à Bali. Autant chez les locaux que chez les voyageurs qui l’ont très vite adopté. Quand on arrive à Bali on comprend très vite pourquoi. Les routes sont étroites et souvent congestionnées. Il est donc le meilleur moyen pour se déplacer. Mais attention car ce n’est pas sans risque et sa location est à réserver uniquement à ceux qui ont déjà fait du deux roues et qui sont à l’aise avec ce type d’engin. Pour les non-initiés, Bali n’est pas le meilleur endroit pour débuter.  Préférez la location d’une voiture avec chauffeur privé à Bali (cliquez sur le lien pour lire notre article sur le sujet).

Au Blue Lagoon à Bali (côte Est de l'île).
Au Blue Lagoon à Bali (côte Est de l'île).

2.      La location d’un scooter à Bali

A Bali et notamment à Kuta et Ubud, il est facile de trouver des locations de scooters tellement l’offre est vaste. Malheureusement aucune chaîne fiable n’existe vraiment, il est compliqué de réserver à l’avance et de vous dire où aller.  Comptez entre 30 000 et 50 000 Rp par jour pour louer un scooter avec l’assurance au mini et un seul conducteur. S’il vous faut un deuxième casque et des assurances supplémentaires, le prix augmentera. En revanche plus vous le louez longtemps, plus le prix descend.

Rituel religieux à Bali
Rituel religieux à Bali

Avant de prendre possession de votre scooter, vérifiez l’état général (rouille, fixation, bosses,…) et les papiers du véhicules (assurances comprises) mais aussi les freins, le klaxon et les phares. Le mieux est même de l’essayer avant de valider votre choix. Quant au casque, on vous conseille d’en acheter un. Certes, vous nous prendrez pour des psychos de l’hygiène mais vous verrez que les casques proposés sont souvent douteux. Et puis, comme vous ne serez pas définir leur état général (un casque doit se changer après chaque choc important), il est préférable d’en avoir un neuf pour être certain qu’il vous protégera bien en cas de chute. Vous devriez en trouver à moins de 30€ assez facilement.


Pour l’assurance, vérifiez ce que le contrat du loueur propose ainsi que les options supplémentaires. Mais le mieux est de demander à votre banque (ou à Visa, Masterdcard, Amex,…) comment vous êtes assurés. Surtout en cas d’accident corporel. Quelle est votre assurance et les soins pris en compte par votre assurance pour vous soigner vous mais aussi votre assurance civile à l’étranger si vous blessez quelqu’un ? Si vous avez une assurance voyage dédiée, demandez-leur tous les renseignements directement. Ils seront vous aider. Demandez-leur également comment procéder en cas d’accident matériel et corporel (surtout en cas d’hospitalisation). 

Les singes à Bali
Les singes à Bali

3.      La conduite à Bali et l’état des routes

Le casque est obligatoire ! Il fait trop chaud ou il vous dérange pour discuter avec votre compagnon de voyage ? Gardez-le ! C’est pour votre sécurité avant tout mais aussi pour respecter la loi en vigueur à Bali. Et puis ça vous évitera des amendes et des ennuis avec la police.


D’ailleurs en parlant d’eux, sachez que la police fait souvent des excès de zèle et vous arrête pour un rien. Le mieux est d’avoir une conduite douce et respectueuse du code de la route (même si ce n’est pas toujours simple) et d’éviter d’être en première ligne à un feu rouge ou à une intersection. C’est là qu’il vous arrête en général. Surtout ne contestez pas. Restez calme et ne proposez pas de pot-de-vin. S’il en parle et qu’il demande une somme trop importante, négociez calmement avec lui pour réduire cette somme. En générale, 50 000 Rp suffisent. Préparez-les dans l’une de vos pochez ou dans un endroit du scooter comme cela le policier ne verra pas que vous avez plus. N’oubliez pas que vous êtes au pays du sourire et qu’un sourire vous aidera souvent à vous sortir de telle situation.

Les singes à Bali
Les singes à Bali

Autre point important, on conduit à gauche à Bali. On conduit calmement et on n’oublie qu’on a la priorité même quand le feu est vert. Approchez les intersections avec prudence et vérifiez bien que vous pouvez passer avant de vous engager. Ne faites pas de queue de poisson, de gestes obscènes et n’adoptez pas une conduite agressive. La priorité c’est votre sécurité. Quant au klaxon, il sert à Bali pour avertir de votre présence lorsque vous doublez, que vous rentrez dans un virage dangereux,…


Enfin, faites attention à l’état des routes et de ses habitants… Les nids de poules sont fréquents et par endroit la route est dans un état pitoyable. Quant aux habitants, on veut parler des balinais mais aussi des chiens errants qui sont nombreux, des buffles, des poules,… Restez donc vigilants et limitez votre vitesse quand la visibilité est faible.

4.      Faire le plein d’essence à Bali

Pour faire le plein en ville c’est simple. Il suffit d’aller dans une des stations Pertamina (il me semble que cette marque appartient à l’état). Quand on s’écarte des villes, vous verrez de nombreux vendeurs exposer des bouteilles d’un litre avec un une couleur jaunâtre. C’est de l’essence. Attention, le prix est beaucoup plus cher (mais reste raisonnable pour nous).

D'autres articles similaires :

Les chauffeurs privés à Bali, une alternative au scooter !

Il y a des dizaines de façon de visiter Bali : en scooter, à vélo, en voiture de location, avec un chauffeur privé, avec un tour... Pour nous ça sera le chauffeur privé! Avant notre départ, on a eu beaucoup de mal pour trouver des chauffeurs privés fiables à Bali. Découvrez notre retour d'expérience : Lire la suite...

10 désagréments à éviter à Bali

L’île de Bali a la réputation d’être une destination sûre et les balinais des gens sympathiques et souriants, néanmoins votre voyage peut vite tourner au cauchemar. Voici les 10 désagréments et dangers les plus importants à éviter absolument à Bali !

Lire la suite...

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Calire (lundi, 25 septembre 2017 13:29)

    Bonjour,
    Une petite question pratique... comment faites-vous entre deux étapes avec les sac-à-dos et les visites ?
    Par exemple je vais faire Ubud / Munduk mais sur la route je compte m'arrêter plusieurs fois pour les rizières, les temples etc.
    Que faire de son gros sac-à-dos ??
    Comment avez-vous fait ?
    Merci !

© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.