Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

Récit de voyage au Japon Etape 3 : le marché aux poissons de Tokyo, la cérémonie du thé et le Shinkansen !

Récit de voyage au Japon - Etape 3
Récit de voyage au Japon - Etape 3

Lors de cette étape 3, on va vous emmener découvrir le marché aux poissons de Tokyo, participer à une cérémonie du thé dans le centre de Tokyo, emprunter le mythique Shinkansen (TGV Japonais) et improviser un repas avec une japonaise à Osaka ! C’est une belle étape qui nous attend !

Le marché aux poissons de Tokyo

Ce matin, on se réveille tôt, même si on a un peu de mal, pour aller voir le marché aux poissons de Tokyo ! C’est le plus grand marché aux poissons au monde ! Quand on arrive au marché, on commence par déambuler dans les nombreuses ruelles qui entourent le marché. C’est rempli d’échoppes qui vendent du poisson bien entendu mais aussi des épices, des légumes,… C’est très bruyant et il y a du monde partout. Il faut faire très attention car il y a à tous les coins de rues des vélos, des scooters, des tas de petits engins qui transportent du poisson,… C’est très animé.

Aux abords du marché aux poissons de Tokyo
Aux abords du marché aux poissons de Tokyo

On s’enfonce dans le cœur du marché où c’est encore plus animé. Là il faut vraiment faire attention car ici on n’aime pas trop les touristes. En même temps c’est un lieu de travail donc il faut essayer de se faire tout petit. Au cœur du marché, les poissons énormes envahissent les étales qui se mettent en place. Le sol est inondé d’eau et ça sent assez fort. Prenez des chaussures que vous jetterez après ou alors que vous pourrez laver car elles vont puer. Pour ceux qui voudront voir la vente à la criée, il faudra se lever très tôt. Renseignez-vous bien car il y a eu certaine période où elle était fermée au public. En effet, certains touristes se croyaient au zoo et gêner les gens qui travaillaient.

 

On ressort de ce marché aux poissons très surpris par le bruit, l’organisation et l’animation qui s’agite dans ce marché. On avait visité l’année passée celui de Sydney, qui est le deuxième mondial, et il faut dire qu’ils n’ont rien à voir. Celui de Sydney est très calme et très organisé. A Tokyo, on retrouve vraiment l’Asie. On a préféré et on a trouvé ça plus authentique.

La cérémonie du thé !

On revient à l’hôtel pour se doucher et on file à l’Imperial Hotel où l’on va assister à une cérémonie du thé. A l’hôtel, on monte quelques étages on l’on nous accueille dans un endroit insolite. Il y a un jardin zen et des salles typiquement japonaises. Surprenant quand on ouvre la porte car rien ne laisse imaginer un tel décor depuis le couloir de l’hôtel. Une dame en vêtement traditionnel nous accueille, nous explique le déroulement de la cérémonie en anglais pendant qu’une autre personne fait la préparation. On est que tous les deux, assis sur un tatami à observer le moindre geste de la personne qui prépare. Les gestes sont précis, lent et délicat. On apprend qu’en fait la cérémonie du thé n’a lieu qu’aux grandes occasions et que cette tradition se perd. Après une vingtaine de minutes, on nous sert le thé avec une pâtisserie de haricots rouge. Le goût de thé n’a rien à voir avec le thé qu’on a l’habitude de boire. En plus, il n’y avait pas de sucre avec… C’est très amer. Quant à la pâtisserie, elle est fade. On a l’impression qu’ils ont oublié de mettre du sucre. Au final, on passe un agréable moment pour même pas 15€ chacun mais il faut dire que gustativement, on reste sur notre faim… On vous recommande d’y aller ! C’est une belle découverte et c’est l’un des meilleurs endroits pour le faire. Ailleurs, les prix sont exorbitants !

La cérémonie du thé à l'Imperial Hotel de Tokyo
La cérémonie du thé à l'Imperial Hotel de Tokyo

En route pour Osaka en Shinkansen !

De retour à l’hôtel, on récupère nos bagages et on file à la gare. Dans le hall d’entrée, on croise une dame qui nettoie le sol avec une lustreuse qui diffuse la musique de Mario ! Enorme barre de rire ! Grâce à notre Japan Rail Pass, on passe facilement le contrôle de sécurité pour prendre notre train. On a hâte de monter à bord du Shinkansen. Le train arrive à l’heure mais une fois que les gens sont sortis les portes se ferment et on voit des employés s’activer à l’intérieur du train pour changer les textiles des appui-têtes, mettre les sièges dans le sens de la marche et nettoyer tous les wagons ! Ils vont très vite. On attend à peine quelques minutes. Tout le monde est discipliné et fait la queue pour rentrer. C’est là qu’on s’aperçoit qu’en fait il y a des wagons spéciaux dédiés à ceux qui ont le Japan Rail Pass.

 

Dès qu’on monte à bord, tout est propre et on s’aperçoit que c’est des rangées de 6 personnes dans le train contrairement à chez nous où c’est des rangées de 4 personnes. En plus, il est possible (en appuyant sur un pédale sous le siège) de retourner les rangées des sièges pour être dans le sens de la marche. Cela permet également aux familles de se retrouver en face et partager la nourriture achetée en gare. La climatisation est à fond et on a un peu froid. Ce train à grande vitesse nous permet de relier très vite Osaka. Les paysages en route sont très urbains sauf à certains moment ù longe la côte. Rien de merveilleux.

Le Shinkasen dans la gare de Tokyo
Le Shinkasen dans la gare de Tokyo

Repas improvisé à Osaka avec une japonaise !

Arrivés à Osaka, on fonce à l’hôtel pour déposer nos bagages. On y prend une douche car on a pas mal transpiré avec la forte chaleur qui règne au Japon en Juillet-Août. On rejoint la gare centrale pour trouver un restaurant où gouter des Okonomyaki, une spécialité d’Osaka. C’est l’omelette locale. Et là, c’est comme chaque soir, c’est la galère pour trouver les restaurants indiqués dans le guide car on ne lit pas le japonais. Coup de chance, alors qu’on est plongée le nez dans notre guide, une japonaise nous approche et nous demande si on veut de l’aide. On lui répond qu’on veut bien car on a du mal à trouver. Elle essaie de nous aider mais malheureusement elle ne trouve pas. On lui demande qu’elle nous emmène dans son restaurant favori qui fait des Okonomyaki et que si elle veut elle peut partager le repas avec nous. Elle accepte car elle vient de découvrir qu’on était français et elle a appris la pâtisserie en France pendant 1 an. Aujourd’hui elle bosse au Hilton d’Osaka en tant que chef pâtissière. Bref, on fonce dans son restaurant. On s’assoie à une table ou une grande plaque chauffante est installée devant nous. Cela nous permet de faire nos propres Okonmyaki ! C’est très bon et on passe un agréable moment à échanger avec Kazuyo. A la fin du repas on l’invite car grâce à elle on a passé une bonne soirée. En rentrant, elle nous ramène à la gare et elle nous fait découvrir un dessert très populaire ici. C’est une sorte de flan qui est super bon et contrairement aux autres desserts qu’on a goutés, celui-ci est sucré ! Si vous souhaitez les goûter, rendez-vous dans l’une des échoppes de la marque « Pastel ». Vous en trouverez partout !

 

C’est là que nos chemins se séparent avec Kazuyo. Elle nous donne quelques derniers conseils pour aller voir le Tanjin Matsuri qui se déroulera demain dans Osaka. Elle va même voir un policier pour savoir à quelle station de métro il faut descendre et à quelle heure ! Bref, super soirée !


Plus de photos de cette étape :

Vidéos sur le Japon :

Carte du japon :

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Béné (dimanche, 09 mars 2014 17:19)

    En fait il n'y a pas de wagons spéciaux pour les possesseurs du JR Pass. On peut monter dans n'importe quel wagon car il est possible de réserver sa place aux comptoirs des gares.

© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.