Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

L'interview du Globe Trotter de la semaine : Tristan en Equateur (trace-ta-route.com )

- Nom(s) : Tristan

- Age(s) : 34 ans

- Site(s) Web : www.trace-ta-route.com

- Votre devise de voyage : « Respecte déjà… et après tu pourras te moquer » – Lao Tristang

- Vos 5 lieux préférés : Galapagos, Cuyabeno (Amazonie), Koh Tao, Fjord de Saguenay et Londres.

 

Cette semaine on part tout droit en Equateur découvrir ce beau pays! On va surtout s'attarder sur les Galapagos, une destination mythique! Celui qui va nous faire partager ce beau voyage, c'est Tristan, un passioné de voyage! Il va partager avec nous, le temps de l'interview, ses bons plans et conseils.

1. Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, qui êtes-vous?

Tout d’abord, merci de m’avoir proposé cet entretien, c’est sympa.

 

Je m’appelle Tristan et je suis Webmaster et Social Media Manager depuis plusieurs années maintenant. J’habite actuellement dans l’ouest de la France.

 

Ma passion tout gosse pour la géographie m’a vite amené au tourisme et aux voyages. Je ne viens pas d’une famille aisée donc je n’ai pu voyager autant que je l’aurai voulu mais j’ai tout fait pour me rattraper par la suite avec l’idée de m’ouvrir à la réalité du monde, pour le connaître mieux et pour apprendre sur moi-même. J’adore la poésie du voyage et sa transcription par l’écrit et la photo, ce qui m’a rapidement mis sur le chemin d’un blog de voyage.

 

Je ne suis pas (encore) ce que d’autres appellent un nomade, je ne pense pas être un « grand » voyageur non plus, du moins pour l’instant ! J’aime l’idée de ne pas « se la raconter » mais de raconter. Comme disait mon maître chinois : du voyage l’humilité naîtra. Je pense que c’est le principal enseignement que doit retenir un voyageur, qu’il soit blogueur ou non d’ailleurs.

 

J’ai voyagé en Equateur, en Thaïlande, au Québec, à New York, en Biélorussie et pas mal en Europe et en France.

 

Pour moi le voyage n’est pas quelque chose qui nous définit, c’est quelque chose qui nous apprend. J’aime l’idée que j’ai déjà eu et que j’aurai encore dans l’avenir plusieurs vies : j’aime que les choses changent au fil du temps.

2. Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre blog? Qu'y retrouve-t-on?

Volontiers ! Trace Ta Route est un blog de voyage mis en ligne récemment : tous nos voyages ne sont pas encore tous en ligne mais le seront d’ici quelque temps.

Je l’ai monté avec des potes pour partager notre amour des grands espaces, de la puissance de la nature et de la diversité des cultures. Chacun a ses propres goûts et activités favorites : à vous de les découvrir sur le blog ;-).

 

On n’avait pas envie de monter un énième blog consacré à une seule personne, à un seul égo. On préfère l’idée que plusieurs personnalités apportent leur vue sur le monde et sur l’aventure : chacun raconte à sa façon, et si le lecteur n’aime pas le ton d’un « Traceur » en particulier, il peut tout aussi bien apprécier celui d’un(e) autre.

 

Ce que vous retrouverez sur Trace Ta Route, c’est d’abord des histoires, des expériences, des anecdotes et parfois des délires. A chaque Traceur de dire ce qu’il a envie de dire et de la manière dont il a envie de le partager ; Ensuite, ce sera au lecteur de juger si cela lui plaît ou non et de prendre ce qu’il a envie de prendre. Liberté mon ami(e) !

 

Ce qui ne veut pas dire qu’on ne parle pas à la première personne bien sûr ! C’est juste que de l’animer à plusieurs annule la propension humaine à se flatter son gros propre égo tout moisi. On ne se permettra pas de dire à quelqu’un qu’il vaut mieux voyager comme nous le faisons, plutôt que comme il le désire. Nous préférons accompagner le lecteur dans sa démarche, lui expliqué ce qu’on a aimé ou désaimé, à lui ensuite d’en faire ce qu’il veut : on ne lui dira jamais « Quoi ?! T’es allé en Thaïlande et t’as pas fait de plongée ? Nan mais Wake Up quoi ! » (pour ne pas dire allo).

 

Nos articles, même les récits, apportent des renseignements pratiques à toute personne désirant découvrir les endroits où se situent nos histoires de voyage.

 

On a que deux règles qu’on essaie de s’imposer : les règles de base du SEO et… s’éclater. Le plaisir mon ami ! Le plaisir de partager, le plaisir de raconter et le plaisir d’aider.

 

D’ailleurs, si cela intéresse quelques lecteurs de cet entretien, vous pouvez rejoindre l’aventure : tout est expliqué sur notre page Devenir Traceur.

 

On est aussi présents sur Facebook, Twitter, Google+ et Instagram.

Paysage Galapagos, Source : Trace Ta Route
Paysage Galapagos, Source : Trace Ta Route

3. Imaginez que je n'ai jamais vu l'Equateur et que je souhaite m'y rendre pour quelques jours. Quels sont les lieux incontournables que vous me recommandez de voir absolument?

Ah l’Equateur ! Ce pays est superbe pour plusieurs raisons : les paysages sont magnifiques, il y a une douce anarchie et les paysages sont magnifiques.

 

J’ai particulièrement aimé les Galápagos ! Ces îles sont magiques et empreintes de la dureté de la nature. L’Amazonie (réserve de Cuyabeno et région de Puyo) a été une expérience tout aussi enrichissante, faite de rencontres et d’aventures extra ordinaires. Avoir l’impression d’être Indiana Jones, ça n’a pas de prix ! Ensuite, j’ai adoré Mindo et sa « cloud forest » à la diversité florale énorme et sa multitude de colibris. Il y a aussi Papallacta et ses termes aux eaux chauffées par le volcan Antisana, Baños et le volcan actif Tungurahua tout proche et Canoa et sa plage de sable fin.

 

En Equateur il y a tout ce qu’il faut si tu aimes la diversité : les Galápagos, la côte pacifique, les Andes et l’Amazonie. Ces 4 différentes zones géographiques te permettent de faire une multitude d’activités, de la plongée au rafting, en passant par l’observation de la faune et le farniente. La culture n’est pas en reste bien sûr : ce que disent les guides est vrai, c’est un réel condensé de l’Amérique du sud. Saviez-vous que les chapeaux de Panama sont fabriqués en Equateur ? Ou que le pays est un des principaux exportateurs de roses et de bananes dans le monde ?

4. Combien de temps faut-il consacrer à la découverte de l'Equateur pour bien en profiter? Quelle est la meilleure période?

Le mieux c’est d’y rester grand minimum 3 semaines pour avoir vraiment le temps de te plonger dans le pays. Tu ne pourras pas tout voir ou faire mais tu y vivras de belles aventures c’est sûr. Mais assez pour te laisser la tête en vrac.

 

La meilleure période ? Comme partout, en dehors des vacances des occidentaux ! Tu y auras de meilleurs prix sur toutes les prestations touristiques et même des rabais très importants, tu ne seras pas encerclé par les ricains en mal d’aventure et de bières et tu pourras avoir un peu plus de contacts avec les équatoriens.

Sinon, le temps ne change pas trop sous l’équateur, donc c’est open bar, c’est quand tu veux !

Volcan et Océan aux Galapagos, Source : Trace ta Route
Volcan et Océan aux Galapagos, Source : Trace ta Route

5. Quel budget faut-il compter pour un voyage en Equateur?

L’avion m’a coûté environ 1200€ AR mais tu peux trouver moins cher c’est sûr.

 

Perso, j’y suis resté 6 mois à l’époque (je faisais un stage) et j’ai vécu avec un budget d’environ 2500€ (logement + bouffe + bibine + sorties + week-ends). Ce pays n’est vraiment pas cher. On peut manger un « almuerzo » pour seulement $1.50 (environ 1€), entrée, plat, dessert. Je faisais aussi mes courses dans les petites échoppes (ou les grands marchés) de fruits et légumes pour un prix dérisoire et une qualité des produits que je ne retrouve en France qu’en allant au marché bio du samedi.

 

Si tu bouges en bus plutôt qu’en avion, ton trajet te coûte $1 de l’heure : donc 8 heures de bus = $8. Imbattable. Voyages de nuit avec rigolades, films nuls, musique non-stop et fatigue assurés !

 

Niveau logement, les hostals ne sont pas chers et plutôt sympas. Si tu restes plus longtemps, tu peux essayer une colocation. Perso j’ai fait les deux et ça s’est très bien passé (sauf avec une coloc’ allemande, qu’il ne vaut mieux pas que je recroise d’ailleurs).

6. Quels sont les lieux insolites que vous nous conseillez de mettre sur notre to do list?

Pour un mec qui ne connait pas du tout l’Amérique du Sud, tout sera insolite ! Mais je dirai que ce qui sort le plus de l’ordinaire pour nous les p’tits frenchies, c’est l’Amazonie. Le rapport à la nature chez nous est si transformé, anthropique, que de se retrouver dans un espace totalement vierge et disons-le clairement franchement hostile est fascinant ! On prend une vraie claque et une bonne dose d’humilité. Face au danger (éventuel ou fantasmé) on sent monter en nous une bonne dose de vie, de combativité sauvage et d’adrénaline. Le tout enveloppé de respect.

Plage et Volcan aux Galapagos, Source : Trace ta Route
Plage et Volcan aux Galapagos, Source : Trace ta Route

7. Avez-vous des idées d'activités sympas et insolites à faire sur place?

Oui y’en a plein ! Rafting, treks, descente de volcan en VTT, plongée, snorkeling, observation de la nature, etc. Il y en a pour tous les goûts.

 

Perso, j’ai adoré faire du snorkeling aux Galapagos, avec les otaries. Elles sont super curieuses et viennent assez près de toi, elles filent dans toutes les directions en te tournant autour, c’était génial. On peut aussi voir de superbes tortues, des raies Manta et des requins (moi ça va j’en ai pas eu près de moi, heureusement) et surtout un nombre considérable d’iguanes (qui, je vous rassure, se font plutôt dorer la pilule sur les rochers pendant la journée).

 

Sinon, Mindo vaut vraiment le coup ! Je vous appâte juste en vous disant que vous ferez de la tyrolienne longue de 2 à 300 mètres, au dessus de la canopée, la tête à l’envers. Enjoy !

8. J'aime sortir et la musique live. Où dois-je aller?

Ah ça ! Faut que tu ailles dans le quartier de la Mariscal à Quito. Au milieu des bars, pubs et boîtes bien calientes, tu as des sortes de clandestinos par-ci par-là. J’en ai fais un où il y a eu un concert de rock. Beaucoup d’équatoriens sont fans de metal, notamment Iron Maiden, j’étais stupéfait et agréablement surpris de voir de vrais bons metalleux.

 

Si t’aimes danser, t’as le choix ! Entre les deux spots salsa mythiques de Quito (le Mayo 68 et le Seseribo) où tu pourras à loisir t’adonner à la salsa endiablée et les autres salsotecas diverses, tu ne vas pas savoir où donner des pieds. Attention (ou pas) : les équatorien(ne)s sont super caliente !

 

Si vous voulez apprendre à danser, je vous recommande l’école à côté du Mayo 68. Pour les couples, il est préférable d’apprendre chacun avec un(e) autre partenaire : sinon, attention aux disputes lol.

Otarie aux Galapagos, Source : Trace ta Route
Otarie aux Galapagos, Source : Trace ta Route

9. Je suis gourmand. Que dois-je goûter?

Il y a 3 plats que vous ne pourrez pas louper : l’encebollado, le ceviche et le Cuy.

 

L’encebollado est un plat de poissons cuisiné à l’étouffée avec de la Yuca, des oignons rouges et du citron. En général il est servi avec des Chifles, ce sont des chips de banane plantain. C’est succulent. Et il est anti gueules de bois il paraît (même si ça n’a pas trop marché sur moi). Les équatoriens le mangent soit au petit-déjeuner soit en milieu de matinée. Mais il est de plus en plus servi au déjeuner.

 

Le ceviche est une sorte de marinade froide de fruits de mer, accompagnée d’oignons, tomates et coriandre. Ce qui est marrant c’est qu’ils le servent avec du pop-corn salé là-bas, qu’ils mettent a trempé dans le ceviche. A tester !

 

Comme dans tous les pays d’origine Inca, vous pouvez manger du Cuy, c’est-à-dire du cochon d’inde grillé. Ca a un peu le goût du lapin, faut goûter ! Buen provecho !

 

Sinon, j’ai goûté la meilleure banane du monde : la banane rouge. Malheureusement j’en sais pas plus mais je vous la recommande si vous en voyez.

10. Question sécurité, est ce que l'Equateur est un pays dangereux?

Oui c’est pas le pays le plus sûr du monde en effet mais si on respecte les règles ordinaires du voyageur, ça se passe bien.

 

Si vous sortez de soirée rentrez en taxi, ou à plusieurs si vous êtes à pied. En 6 mois là-bas, je n’ai été agressé qu’une seule fois : parce que je suis rentré bourré du Seseribo, tout seul, par les petites rues sombres. Je me suis fait piquer mon mobile mais j’ai filé (avec la chance de l’ivresse) un bon bourre-pif.

Refusez absolument la drogue qu’on vous propose dans la rue : ne fumez des pétards qu’avec des amis équatoriens ou occidentaux.

 

A savoir : la police ne sert pas à grand-chose, sauf vous faire une attestation de vol. Si cela vous arrive, faites-vous accompagner par des équatoriens ou des expats occidentaux.

 

Ah si, attention au GHB dans les bars. Vous pourriez vous retrouver détroussé complètement.

Mais sinon, franchement ce n’est pas plus dangereux qu’ailleurs si vous êtes en vacances. Il suffit de rester dans les endroits touristiques et vous serez tout à fait en sécurité.

Volcan aux Galapagos, Source : Trace ta Route
Volcan aux Galapagos, Source : Trace ta Route

11. Quelle est la meilleure façon de visiter les Galápagos ? Doit-on partir avec une agence ou on peut se l'organiser soi-même? Quel est le prix pour visiter l'île?

La meilleure façon de visiter les Galápagos c’est la croisière. Donc il faudra passer par une agence. C’est pas ce qu’il y a de moins cher mais c’est ce qui vous fera découvrir le meilleur de ces îles. Si vous souhaitez y aller, prévoyez-vous un budget à part pour ce périple.

 

Une croisière en classe éco coûte environ $1500 pour 4 jours. Je vous recommande de regarder les prix de Surtrek, c’est la boite où je bossais, ça vous donnera une idée.

 

Si le vol depuis Quito ou Guayaquil n’est pas compris, il faudra compter dans les $550. Comptez aussi $100 d’entrée du Parc et vos dépenses personnelles éventuelles.

 

Bien sûr, plutôt qu’une croisière, vous pouvez aussi aller en hôtel mais là franchement je ne vois pas trop la cohérence du truc. Et puis ce n’est pas forcément beaucoup moins cher.

 

Aller au Galápagos est un budget mais c’est un trip qu’on ne fait pas tous les jours, croyez-moi. Ca vaut vraiment le coup.

 

A titre d’exemple, j’ai assisté à l’accouchement d’une otarie sur une petite île au large de Santa Cruz, c’était juste merveilleux. Et comme dirait Monsieur Mastercard ...

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Tristan (mercredi, 22 mai 2013 22:05)

    Merci à Trip85 pour l'invitation !
    Romain nous a lui-même donné de bons conseils pour faire un road trip en Australie sur Trace Ta Route :)

© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.