Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

10 Conseils pour réussir ses vidéos de voyage !

Depuis quelques années on voit de plus en plus fleurir de vidéos de voyage sur le net grâce notamment à la "standardisation" de la HD, de la fonction caméra sur la plupart des nouveaux reflex et bien entendu à l'arrivée en force des petites caméras sportives ou embarquées. Le problème, c'est que si vos vidéos sont de mauvaises qualités, cela tourne vite au supplicede voir vos vidéos de voyage. Pour éviter ça, on vous a réservé 10 conseils pratiques pour réussir toutes vos vidéos de voyage !

1. Prendre 10 secondes avant d’appuyer sur « record »

Comme en photo, ce n’est pas parce que vous avez des heures d’enregistrement presque illimitées grâce à vos cartes mémoires grandes capacités, qu’il faut absolument shooter à tout va. Il vous suffit de 10 secondes pour :

  • - réfléchir à ce que je veux filmer,
  • - regarder où est la lumière,
  • - cadrer sa vidéo (voir le conseil N°3)
  • - régler sa caméra

Dès que vous avez fait ça, vous pouvez appuyer sur « record ».

2. Stabiliser ses vidéos

S’il y a un conseil que vous devez absolument suivre, c’est celui-là. Une vidéo qui n’est pas stabilisée devient vite gênante à visionner. C’est d’ailleurs ce qui fait la différence entre une vidéo de voyage amateur et une version plus pro.

Pour stabiliser ses films il y a plusieurs solutions :

  • Utiliser le trépied ou le monopod
  • Utiliser le Steadicam de Merlin mais ça coûte cher et il faut un certain temps avant de le maitriser complètement. Cet accessoire est vraiment bluffant quand on sait s’en servir. Regardez la vidéo ci-dessous qui vous donnera un exemple de ce que vous pouvez faire. allez vers la fin de la vidéo pour voir le rendu. On y consacrera un article dans un futur proche.
  • Poser vos appareils sur un endroit stable : rambarde, escalier, table, chaise, rebord de fenêtre, poubelle,… Une astuce simple et pas chère consiste à remplir un sac alimentaire de riz. Vous pourrez ensuite poser votre appareil dessus et orienter votre caméra ou appareil photo comme vous le souhaitez. Sinon vous pouvez également acheter un mini trépied comme ceux que font Joby.
  • Utiliser la crosse d’épaule
  • Utiliser une dolly, un mini slider (rail) ou encore une grue qu'on réservera plutôt aux initiés.
  • Se tenir droit, écarter legèrement les jemps, ralentier sa respiration, tenir l'appareil à deux mains et s'appuyer sur un mur si possible. Utiliser cette technique quand vous n'avez pas le choix ou que vous n'avez pas le temps de sortir le trépied pour filmer une action qui se passe juste devant vous. C'est toute de même un usage à limiter le plus possible.

 

Comme indiqué plus haut, on consacrera un article plus détaillé sur la stabilisation de vos vidéos.

3. Respecter la règle des tiers

La règle des tiers est, comme en photo, valable pour la vidéo. La règle des tiers indique qu’il faut que le sujet filmé (personne, immeuble, paysage,…) ou bien la ligne d’horizon ne soient pas placés au milieu de l’écran. Il faut que qu’ils soient placés sur l’une des quatre lignes rouges comme montré dans la photo ci-dessous.

Un dingo sur la plage de Fraser Island, Australie
Un dingo sur la plage de Fraser Island, Australie

4. Varier les plans et les angles de vues

Pour éviter que votre film soit trop mou et qu’on s’ennuie, il faut varier les plans et les angles de vues. Pour faire simple, utiliser 3 plans différents :

  • - Un plan d’ensemble pour montrer la scène générale
  • - Un plan rapproché sur la scène
  • - Un plan détail

 

Quand vous ferez le montage de votre vidéo, mélangez ces plans qui donneront de la dynamique à vos vidéos. Pas la peine de laisser chaque prise de vue pendant de longues secondes dans vos vidéos. 1, 2 voire 3 secondes suffisent amplement. Cela demande souvent beaucoup de temps car il faut filmer une scène suivant différents angles de vues et plans mais ça vaut vraiment le coup.

Si vous voyagez en couple ou entre amis et que vous avez plusieurs appareils, répartissez-vous les tâches.

5. Ne pas zoomer ou faire des panoramas trop rapides

Au tout début, la plupart d’entre nous jouent avec le zoom sauf que si on le fait mal c’est souvent moche et puis c’est ennuyeux à regarder. Le problème en voulant aller trop vite, c’est que votre matériel n’a pas le temps de s’adapter aux changements de luminosité ou bien il n’a pas le temps de faire la mise au point. Allez donc doucement et accélérez la vidéo au montage si nécessaire.

6. Ne pas effacer ses vieilles vidéos et filmer en haute qualité

Comme en photo, évitez d’effacer vos vieux clichés. Quand on rentre de voyage on a pris 10 000 photos et 1 millier de vidéos qu’on trie à la va-vite et on efface les prises de vues qu’on n’aime pas sur le moment. Avec le temps, vous trouverez que finalement parmi les clichés que vous souhaitiez effacés, certains n’étaient pas si mauvais. Et puis, il y a de fortes chances pour qu’entre temps vous ayez progressé, ce qui vous permettra d’exploiter de vieux clichés ou vidéos qu’à l’époque vous ne jugiez pas bons.

 

Comme dit plus haut, avec le temps vous serez certainement meilleur et vous vous voudrez certainement utiliser les nouvelles techniques apprises sur vos photos et vidéos. C’est pour cela qu’il faut toujours filmer en haute qualité même si aujourd’hui vous n’en avez pas besoin. C’est comme en photo. Même si vous ne savez pas exploiter un fichier Raw, photographiez avec le Raw car le jour où vous saurez, vous serez ravi de pouvoir retoucher vos vieux clichés.

7. Vérifier son matériel avant de partir

Vérifiez son matériel avant de partir est un conseil tout bête mais il m’est arrivé de partir la batterie vide ou sans cartes mémoires… Pensez également à vider régulièrement vos cartes mémoires en voyage pour ne pas être limité durant la journée. D’ailleurs on vous donne quelques conseils pour sauvegarder vos photos en voyage dans un ancien article.

 

Autre conseil rempli de bon sens, c’est de bien nettoyer son matériel. Lors d’un voyage aux Etats-Unis, j’ai fait une multitude de clichés et comme le soleil tapé fort, je n’arrivais pas bien à voir les photos sur l’écran de l’appareil. Quand je suis rentré à l’hôtel et que j’ai voulu voir mes photos de la journée. J’ai vu que toutes mes photos étaient tachées à cause d’une poussière !

Je peux vous assurer que je n’étais pas fier de moi, surtout que c’était les photos du Grand Canyon…

Ma vidéo sur le Japon :

8. Préparer ses transitions

Pour surprendre un peu votre futur public, prévoyez quelques transitions simples qui changeront un peu des classiques changements d’images ou bien des fondus d’images. Vous pourrez par exemple en voir beaucoup dans les dernières vidéos de GoPro. Ils avalent notamment la caméra par la bouche et la font ressortir de la bouche d’une autre personne, ou bien ils plongent dans un ruisseau et en transition on atterrit en pleine mer. Vous pouvez également, lever la caméra au ciel et sur le plan suivant partir du ciel jusqu’à votre scène, donner une claque à la caméra et la faire tournoyer, mettre votre main devant l’objectif et faire des aller-retour et quand vous l’enlever vous changer de scènes,… bref les possibilités sont infinies. Faites preuves d’imagination.

9. Donner un thème à ses vidéos

Donner un thème à ses vidéos peut également être très sympa. Vous pouvez également faire plusieurs vidéos d’un même voyage sur plusieurs thèmes. Vous pouvez par exemple, faire un thème sur la nourriture, les transports, les monuments, les gens, les panneaux ou bien encore ne faire que des timelapses, des stop motion, des slow motion,… Là aussi, les possibilités sont infinies.

10. Ne pas négliger le son

Dernier conseil, c’est le son. Je crois que c’est Spielberg qui disait que le son c’est 50% d’un film. Cela nous permet de plonger dans le film. J’avoue que je ne l’ai pas encore bien appliqué car je n’avais pas le bon matériel. Mais vous verrez que dans de nombreuses vidéos, vous avez parfois des sons de scènes qui restent en fond et qui sont par-dessus la musique. Encore une fois, comme dans les vidéos GoPro (que j’adore vous l’aurez compris), vous entendrez les moteurs de motos ou bien le chant des baleines en fond. Cela n’a l’air de rien mais si vous les enleviez, il y a fort à parier que vous rentreriez moins dans la vidéo.

Mots de fin d'article

Voilà tout pour cette fois ! Dans les semaines à venir on détaillera certains conseils comme ceux sur la stabilisation mais aussi pour vous aider à développer vos techniques : timelapse, des stop motion, slow motion,…

Articles Similaires :

Quand on part en voyage et qu'on fait beaucoup de photos et vidéos, il y a une contrainte qui arrive très vite, c'est le stockage et la sauvegarde de ses photos. En plus, il faut dire que les fichiers Raw et les vidéos en full HD n'aident pas à faire gagner de la place sur les supports de stockage... Lire la suite

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    haydee@travelplugin.com (mardi, 28 mai 2013 15:14)

    Je découvre vos vidéos ! Très sympas. Je vais les partager sur mon mur facebook de temps à autre. Et merci pour les conseils très utile. Je suis en plein dedans !

  • #2

    Joey (mardi, 25 mars 2014 10:44)

    Merci pour les conseils. Je suis débutant en la matière.
    j'aime beaucoup la vidéo sur le Japon. Question: comment avez vous fait pour réaliser la dernière scène, où nous voyons un paysage en plein jour, puis de nuit, en 3 secondes ?

  • #3

    Alex (mercredi, 07 mai 2014 22:27)

    Bonjour,
    En suivant vos conseils, en visualisant des montages et avec un peu d'imagination, j'ai fait un petit "On/Off" de notre voyage en Guadeloupe…
    Qu'en pensez vous??

    http://www.youtube.com/watch?v=A2WTWR6PsH0&feature=youtu.be

    N'hesitez pas a partager et liker…
    Bonne continuation à vous!

  • #4

    Capucine (dimanche, 01 mars 2015 16:36)

    Bonjour,
    les vidéos sont top ! j'aimerais savoir quelle est la musique pour la vidéo du Japon ?
    Merci

© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.