Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

L'interview du Globe Trotter de la semaine : Marie-Pierre (Los Franchileros)

Source : Los Franchileros
Source : Los Franchileros

- Nom : Marie-Pierre

- Age : 31 ans

- Site Web : losfranchileros.over-blog.com

- Sa devise de voyage : " Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve" (Antoine de Saint-Exupéry). Il s’agit là d’une devise que j’ai en général, et pas uniquement pour les voyages. La vie aujourd’hui se résume souvent (du moins dans les sociétés occidentales) à vivre pour travailler et non travailler pour vivre. Certes le travail est indispensable pour vivre, mais il n’est qu’un aspect des multiples façons qu’a l’homme de s’épanouir… Et je refuse de faire partie de ces gens qui se réveillent à l’aube de leurs 50 ou 60 ans en se demandant ce qu’ils ont fait de leur vie à part « métro, boulot, dodo » mariage et enfants. Je ne crache pas sur ces 2 derniers aspects, j’insiste juste sur le fait que la vie ne se résume pas qu’à ça, et que si l’on a le courage d’accepter de sortir des idéaux et clichés sociaux, la vraie vie pour beaucoup de gens ne se résume pas simplement à travailler, se marier et fonder une famille (débat sans fin… je vous l’accorde ;)

- Ses 5 lieux préférés  :

Le Machu Picchu au Pérou / Le Laos (mon dernier coup de cœur) / l’Argentine / Madagascar / l’Australie. Difficile de ne devoir en citer que 5…

 

Cette semaine on part à la rencontre de Marie-Pierre, une voyageuse qui ne tient pas en place et qui à soif de découvrir le monde! Elle partage avec nous sa passion du voyage et nous raconte quelques anecdotes de voyages. D'ailleurs, vous apprendrez pourquoi Marie-Pierre a léché le mur d'un hôtel :)

 

Marie Pierre c'est à toi !

 

Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, qui es-tu?

Je suis une assoiffée de voyages et de musiques du monde, toujours à la recherche de nouvelles découvertes... Comme Obélix et sa potion magique, je suis tombée dedans quand j’étais petite, grâce à mes parents qui m’ont initié au plaisir de voyager depuis que je suis haute comme trois pommes (ma mère m’a raconté qu’à l’âge de 3 ans je faisais déjà mon sac de voyage toute seule !). Le voyage c’est ma potion magique à moi, qui me donne des ailes et me fait grandir... Du coup j’ai choisi comme domaine d’activité le tourisme ; originaire de l’île de la Réunion, depuis peu je vis à l’île Maurice où je suis entrain de monter mon agence de voyages solidaires (Maurice / Rodrigues).

Peux-tu nous dire quelques mots sur ton site web ? Qu'y retrouve-t-on?

A la base Los Franchileros était un blog qui avait pour unique but de partager mes aventures à l’étranger avec la famille et les amis. Puis naturellement, à force que les amis me posent des questions (concernant le budget qu’il faut, le matériel nécessaire…) et à force moi-même d’aller chercher de l’info pratique sur des sites, blogs et forums de voyage pour préparer mes longs périples, mon blog est petit à petit devenu un site d’informations pratiques pour le voyageur (bons et mauvais plans, coût de la vie à l’étranger, liens utiles pour bien préparer son voyage, cartes géographiques à thèmes (et parfaitement lisibles), obtenir son permis de conduire international…)

Il y a beaucoup de sites et de blogs de voyage sur le web. Qu'est-ce qui fait que le tien est différent? Qu'apporte-t-il de plus?

Photo Soumise à droit d'auteur / Los Franchileros
Photo Soumise à droit d'auteur / Los Franchileros

Pour être honnête mon blog n’est pas différent de pas mal d’autres blogs de voyage (à part ceux qui sont spécialisés sur un thème particulier). Je ne veux pas faire parti de ce système (que je trouve un peu pervers), reflet de notre société occidentale, où l’on est obsédé à mettre les individus en permanente compétition… Je trouve qu’on s’éloigne de la vérité et de l’essentiel dans un système d’éducation compétitif, et que l’humanité serait aujourd’hui bien moins gangrénée si on se reposait également sur un système coopératif… D’autre part, selon moi la routine est un ennemi pour le développement personnel, et le voyage est une des façons d’y remédier… En effet, le voyage nous permet d'abandonner nos certitudes et nos repères dans un lieu inconnu, où l'on arrive à boire sans lassitude le monde qui nous entoure, et accueillir la différence avec un autre regard. Et cette différence (de culture, de couleur de peau, de religion...) et plus particulièrement son acceptation, est la plus grande richesse que puisse répandre l'Homme car elle invite naturellement au respect d'autrui (son mode de vie, ses convictions, sa sexualité...). Par la beauté intérieure et la sagesse que peuvent transmettre les gens les plus démunis matériellement (mais les plus riches intérieurement), le voyage m'invite à penser le monde et les gens autrement que dans l'étroitesse de la routine quotidienne, qui domine nos vies et enchaine bon nombre d'entre nous... C’est surtout cette philosophie que je tente de transmettre via mon blog, en plus de conseils pratiques.

Tu indiques être une passionnée de la photo. Quel matériel utilises-tu? Quel type de photo prends-tu?

Photo soumise à droit d'auteur / Los Franchileros
Photo soumise à droit d'auteur / Los Franchileros

Il est vrai que j’aime la photo (Steve Mc Curry pour les portraits, Yann Arthus-Bertrand pour les paysages, Lucien Clergue, Martin Schreiber, Alain Duplantier…), mais bien que l’envie m’ai toujours démangé, je n’ai jamais consacré de budget à un bon réflex (avis au petit papa noël =) car toutes mes économies partent en priorité dans les voyages… De plus je trouve que partir en long voyage avec du gros atiraille est d’une part lourd et encombrant, et d’autre part, n’aide pas forcément à aller au contact les locaux… (notamment dans les pays pauvres). Avec mon compact numérique je reste discrète lorsque je flâne dans les rues… de plus si on a l’œil et quelques connaissances, cela n’empêche absolument pas de faire de jolies photos... Je prends essentiellement en photo des paysages, faune et flore, portraits, ainsi que des situations inhabituelles en France ou drôles (comme un vendeur de matelas en Thaïlande, qui dort allègrement sur un des matelas du magasin, qu’il est censé vendre…)

Quelles sont tes habitudes de voyages? Comment voyages-tu en règle générale?

Depuis petite je fais 2 voyages annuels (de trois semaines à 1 mois) avec mes parents, puis lorsque j’ai quitté le foyer familial et terminé mes études, je me suis mise à rêver de tout larguer pour réaliser un long voyage en mode sac à dos et aventure, jusqu’au jour où j’ai sauté le pas… Ma vie est centrée autour des voyages, donc en général je me débrouille pour mettre de l’argent de côté pour pouvoir tous les 3-4 ans partir quelques mois sur la route. Jusqu’à présent je n’ai jamais vraiment voyagé seule et en général j’utilise les transports en communs locaux, dors dans des auberges de jeunesse, et essaie de voir toutes les choses qui me font rêver dans le pays, et d’aller au contact de la population, grâce entre autres à la musique (percussions). J’essaie de réserver mes billets d’avion suffisamment à l’avance, par contre en matière d’hébergement je ne réserve que la 1ère nuit, le reste se faisant sur place…

Quels sont tes conseils et tes astuces pour bien voyager?

Photo soumise à droit d'auteur / Regardailleurs.net
Photo soumise à droit d'auteur / Regardailleurs.net

Les astuces sont tout à fait subjectives étant donné que chacun a sa façon de voyager…

Même si il faut certes ne pas être complètement « à l’arrache » pour éviter les mésaventures sur place et aller vers ce à quoi on tend plus rapidement, il ne faut pas non plus se poser trop de questions avant de tailler la route... Le plus dur dans un voyage au long cours c’est d’oser franchir le pas, oser se lancer… après le reste se fait tout naturellement... Par contre, avis aux futurs globetrotteurs, une fois qu’on y a goûté il est difficile de s’en passer… c’est comme un virus qui vous prend au corps et refuse de vous lâcher ! Un autre conseil serai de ne pas hésiter à parler avec les locaux, qui sont en général toujours prêts à vous aider et ravis de vous parler de leur pays. Pour se faire, un bon moyen (outre le stop, les transports en commun et les bars) peut être de vous poser sur une place publique ou un endroit choisi, et d’y pratiquer votre passion (musique, art de rue, vidéos amateur lors d’un événement local…) vous serez sûr d’y faire des rencontres… Et enfin 2 autres conseils pour les mordus de photo et les bloggeurs comme moi, ne pas trop s’accrocher à son appareil photo car on finit parfois par ne plus réellement (de tout son être) profiter de ce qui nous entoure… et pour ceux qui tiennent un blog, savoir parfois le mettre de côté car ça prend du temps et peut vous couper de l’essentiel... Un dernier conseil : pour les trips où vous devez passer par plusieurs continents, évitez de réserver tous vos billets depuis la France, ça coûte souvent moins cher sur place et vous laisse la liberté d’improviser sans frais supplémentaires (car tout voyageur aguerri saura vous dire qu’un voyage ne se passe jamais comme on l’a envisagé au départ…)

 

Quels sont tes prochains projets de voyage?

Certains endroits comme la Nouvelle Zélande, le Guatemala, le Brésil, la Polynésie ou une partie des Caraïbes me font rêver, mais plus qu’un endroit du monde, aujourd’hui je rêve avant tout d’une autre façon de voyager, où je prendrai le temps de découvrir un pays ou une zone géographique du monde pendant quelques années… Un copain rencontré en Equateur et recroisé par hasard au Laos 4 ans après (l’ami bedo) est sur la route depuis plus de 5 ans, et je dois avouer qu’il me fait baver d’envie… Mais pour l'instant ma priorité est de mettre sur pieds mon agence de voyages solidaires à l'île Maurice, pour laquelle je serai amenée un jour à voyager pour aller à la rencontre de partenaires dans les nouveaux pays que je programmerai dans mes circuits.

Source :  Los Franchileros
Source : Los Franchileros

Si tu devais choisir un seul pays, lequel serait-il? Pourquoi ce choix?

C’est une question à laquelle il est difficile de répondre... Au cours de ma vie j’ai eu l’occasion de visiter 39 pays et je préfère certains d’entre eux pour leur culture ou leur façon de concevoir les choses (Australie), d’autres pour l’époustouflante beauté de leurs paysages (Argentine ou Madagascar), d’autres encore pour la gentillesse et l’accueil sans égal des locaux (Philippines, loin devant la Thaïlande), et enfin d’autres pays pour leur « cool attitude » informelle et dépourvue de bonnes manières pompeuses et inutiles... (Bolivie, où les déclarations d'impôts se font dans la rue, à même le trottoir…)

Quelle est ton anecdote de voyage la plus insolite?

Il y en a plusieurs, pas forcément insolites mais drôles... La dernière qui me vienne à l’esprit

est lorsque j’ai voyagé en Thaïlande avec des amies... On prend un taxi qu’on négocie avec une rabatteuse à 350 bahts, pour se rendre à la gare sud de Bangkok. Une fois montées à bord, on s’assure que le taxi nous emmène bien à bon port, mais le chauffeur ne comprend pas un mot d’anglais… Il s’arrête alors près d’un policier (pour lui demander de traduire) qui discute avec nous et nous dit que c’est 400 bahts la course, ce sur quoi nous lui répondons « non » car nous avons eu la course pour 350 bahts avec la rabatteuse. Le policier l’explique au chauffeur, qui tout à coup change de visage et nous regarde d’un air méprisant. Il fait alors demi tour jusqu’à la gare et revient avec la rabatteuse et 2 autres policiers... En quelques secondes on se retrouve toutes les quatre dans la voiture entourée de policiers, à tenter de garder la face… pour un simple quiproquo : le chauffeur croyait qu’on voulait l’arnaquer en faisant croire au 1er policier qu’on avait déjà payé la course avec la rabatteuse… Téléphone arabe, bonjour ! Heu pardon… jsais pas pourquoi on le prétend arabe ce téléphone puisqu’ il est en vérité universel…

Sinon, autre anecdote : je n’en croyais tellement pas mes yeux que je me suis mise à lécher le mur d’un hôtel de sel dans lequel on a passé la nuit en Bolivie, pour en être convaincue… (sol, sommier des lits, tables, chaises, murs… sont entièrement faits de sel)

 

Interview en images :

Partagez !

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Pepito (jeudi, 06 décembre 2012 06:54)

    Un grand bravo pour ta philosophie de vie. Puisses-tu donner aux rêveurs l'envie de franchir le pas et rentrer dans le "temps des rêves".

  • #2

    Robiño (dimanche, 17 février 2013 16:11)

    A très vite sur les routes...

© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.