Suivez-nous !



Pages les plus populaires

Notre guide des hébergements insolites !
Nos City Guides !
LifeStyle Voyage
Préparer son voyage !
Nos idées de voyage piur choisir votre destination !

L'interview de la semaine : Partez à la rencontre d'un Globe-Trotter : Jérémy (roadcalls.fr)

- Nom : Jérémy

- Age : 25 ans

- Site(s) Web : www.roadcalls.fr

- Ta devise de voyage : Quand rien n'est prévu, tout est possible !

- Tes 5 lieux préférés : Dur ce top, ça dépend de pas mal de choses, dont mon humeur du moment. Allez, en ce moment on va dire :

5/ Edimbourg sous la neige

4/ Le quartier de l'Alfama, à Lisbonne

3/ L'Irlande, en général

2/ L'archipel sud de Göteborg

1/ Le lac Stora Delsjön, Göteborg

 

Cette semaine on part à la rencontre de Jérémy qui a décidé de tout plaquer pour partir "voyager à plein temps" comme il le dit si bien. Dans cette interview Jérémy nous en dit un peu plus sur ça nouvelle vie que tout le monde souhaiterait avoir.

 

Jérémy c'est à toi !

 

Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, qui es-tu?

Je m'appelle Jérémy, j'ai pris 25 ans il y a peu, et je suis originaire de la région la plus pluvieuse de France (je laisse tes lecteurs deviner de laquelle il s'agit).

Peux-tu nous dire quelques mots sur ton site web ? Qu'y retrouve-t-on?

J'ai lancé le blog Road Calls (www.roadcalls.fr) en août 2012, pendant un voyage en Suède, simplement pour partager ce que je vivais avec mes proches restés en France.

 

En vrac, on y trouve : des récits de voyage, des conseils aux voyageurs, des articles plus persos où je raconte vraiment mes aventures, mes pensées, mes déboires, et puis des interviews d'autres voyageurs, etc.

 

L'objectif c'est d'être le plus subjectif possible justement. Internet regorge de conseils ''théoriques'' à propos des voyages. Si tu veux trouver les lieux à voir dans telle ou telle ville, tu as des dizaines de sites qui vont pouvoir te renseigner sans problème. Mon truc, c'est plutôt de partager du vécu, du ressenti réel. Donc quelque chose de purement subjectif.

 

Comment tu as eu l'idée de faire un blog?

En fait j'adore écrire. Je suis journaliste de profession, j'ai des dizaines de documents word sur mon ordi qui contiennent des textes divers et variés. Avant de lancer Road Calls, à chaque fois que je partais en voyage, je consignais mes anecdotes dans un petit carnet, à l'ancienne, pour me rappeler des trucs marquants à raconter à mon retour. Puis je me suis dit que ça sera sympa de partager ça en temps réel, et avec une mise en page un peu plus classe qu'un simple bloc-note. C'est comme ça que j'ai eu l'idée de lancer le blog.

Dans ta présentation, tu dis avoir tout lâché pour "voyager à plein temps". Comment es-tu arrivé à cette décision? Comment fais-tu financièrement pour voyager à plein temps?

Ca faisait un moment que je mûrissais l'idée de partir vivre une expérience à l'étranger. J'ai toujours été frustré de pas avoir fait d'année Erasmus, contrairement à beaucoup d'étudiants d'aujourd'hui. En juin 2011, la chaîne de télé qui m'employait a mis la clé sous la porte, et je me suis retrouvé licencié économique. J'avais le choix : retrouver un taff ailleurs et retourner dans une routine qui commençait à me peser, ou partir.

 

Je ne suis pas marié, j'ai pas d'enfants, j'ai eu un peu de sous de côté avec le licenciement, alors la deuxième solution s'est vite imposée comme une évidence. J'ai rendu mon appart' fin septembre et je suis parti au Portugal dans la foulée, profiter de l'été indien.

 

En parallèle, je me suis lancé à mon compte en tant qu'attaché de presse indépendant, réalisant des prestations de conseils en communication à distance (je ''rencontre'' mes clients via Skype), ce qui me permet de voyager tout en travaillant. C'est pas toujours évident de concilier les deux, et c'est même parfois assez frustrant. Genre là je suis en Espagne depuis lundi dernier, je n'ai pas encore eu le temps de sortir car je croule sous le boulot. Mais je profite car être travailleur indépendant c'est aussi l'incertitude au niveau financier, et je connais régulièrement des périodes sans clients (donc sans rentrée d'argent). J'essaie de gérer au mieux en dépensant moins que ce que je gagne chaque mois, c'est une question de principe : je déteste vivre au dessus de mes moyens.

 

Tu parles beaucoup de la Scandinavie sur ton blog. Peux-tu nous en dire un peu plus? Qu'est-ce que tu aimes dans ces pays? ce que tu n'aimes pas? Que nous conseilles-tu?

En fait j'en parle beaucoup pour deux raisons. La première, c'est que c'est là où je me trouvais quand j'ai lancé le blog, donc forcément j'avais plus à dire sur la Scandinavie que sur les balkans :)

La seconde raison, tu as vu juste, c'est que je suis littéralement amoureux des pays nordiques. J'aime la mentalité des gens, la tranquillité, le respect des autres et de la nature. La Scandinavie me fascine depuis que j'ai 12/13 ans, je me suis rendu pour des week-ends prolongés dans les capitales, mais je n'avais jamais vraiment vécu de l'intérieur là bas.

 

C'était un de mes rêves de gosse, et j'ai voulu le réaliser absolument : en juin 2012 j'ai posé mes valises à Göteborg pour l'été. C'est une ville que je recommande chaudement : dynamique, élégante, aussi bien adaptée pour les amoureux de la nature (y'a des paysages magnifiques à portée de tram !) que pour les cityvores (toujours des endroits où sortir, c'est rempli d'étudiants / jeunes). Les gens que j'ai rencontré sur place sont tous adorables, ouverts et chaleureux. On est loin des clichés du scandinave froid et distant que beaucoup décrivent. Vraiment. Si je devais poser mes valises définitivement quelque part, ça serait à Göteborg, sans aucune hésitation.

 

Quels sont tes habitudes de voyages? Comment voyages-tu en règle générale?

J'ai pas trop d'habitudes en fait. J'aime voyager seul car ça permet une véritable liberté de mouvement. Si t'aimes un endroit, tu peux y rester toute la journée sans culpabiliser. Si tu n'aimes pas un truc, tu le zappes. T'as pas de compromis à faire, et t'es beaucoup plus flexible.

 

Sinon j'essaie de voyager léger, toujours dans un souci de flexibilité (et aussi parce que j'aime pas m'encombrer d'objets futiles). A part des livres et des CDs qui sont dans des cartons chez mes parents, je crois que ma vie tient dans ma valise et mon sac à dos.

 

Si demain, tu ne peux visiter qu'un seul pays, lequel serait-il? et pourquoi?

Si c'est un pays où je suis déjà allé, j'hésite pas une seconde, c'est la Suède. C'est là que je me sens chez moi. J'ai un truc avec ce pays. J'y serais bien resté plus longtemps si il n'y avait pas la planète entière à découvrir (et si le coût de la vie sur place était pas aussi exorbitant, j'avoue).

 

Et si c'est un pays où je ne me suis pas encore rendu, je dirais l'Islande. Pourquoi, j'en sais rien en fait, mais ce pays m'attire vraiment. J'en ai l'image d'un pays un peu surréaliste, aux paysages limites extra-terrestres. Et puis cette île volcanique perdue tout au nord, loin de tout, ça a quelque chose de fascinant à mes yeux.

 

Quelle est ton anecdote de voyage la plus insolite?

C'est pas vraiment insolite, mais c'est un truc qui m'a marqué. C'était au Népal en avril dernier, j'étais passé rendre visite à un ami, Nico, parti vivre là-bas pour 6 mois. On était dans une petite ville à l'ouest du pays, Pokhara, connue pour être le point de départ des trekkeurs des Annapurna.

 

Un matin, on décide de se lever tôt et d'escalader une colline pour voir le lever de soleil sur les Annapurna. On monte dans un taxi qui nous dépose au départ de l’ascension. On grimpe un peu et on se retrouve au point d'observation. Panorama magnifique, tout ça, bref, on finit par redescendre, attraper un autre taxi pour la ville, et retourner vaquer à nos occupations. Sauf qu'en arrivant à l'hôtel, Nico s'aperçoit qu'il n'a plus son portable. On cherche partout, on essaie de se rappeler si il l'a sorti quelque part, mais non. Le machin a bel et bien disparu. On imagine tout de suite un pickpocket, surtout que le spot où on se trouvait était assez touristique.

 

Bref, on se fait une raison et on continue notre visite par un tour en canoë sur un lac au pied des montagnes enneigées.

 

Le lendemain matin, alors qu'on flânait en ville, un taxi s'arrête à notre hauteur. Il nous fait des signes, on comprend pas, alors on se rapproche. Il plonge la main dans sa boîte à gant et en ressort... le téléphone portable ! Il avait probablement glissé de sa poche dans le taxi.

 

On a laissé quelques roupies pour remercier le chauffeur. Ca m'a vraiment surpris, d'une part qu'il nous reconnaisse, et d'autre part qu'il rende le téléphone alors qu'il aurait très bien pu disparaître dans la nature. Je sais pas si beaucoup de chauffeurs de taxis parisiens auraient fait ce geste.

 

Bref, c'est pas forcément hyper insolite, mais c'est une expérience qui m'a vraiment marqué : y'a des bonnes personnes sur cette planète !

 

As-tu quelques astuces de voyages à partager avec les lecteurs de Trip85.com?

Une citation que j'aime bien dit « quand rien n'est prévu, tout est possible ». C'est pour ça que j'évite les tours operator comme la peste. Suivez votre instinct et vos envies, c'est comme ça que se feront vos plus beaux souvenirs de voyage. Restez ouverts aux opportunités et sautez sur les occasions quand elles se présentent. De toute façon, tout finit toujours bien !

Enfin, as-tu des idées de voyages insolites à partager avec nous?

J'ai récemment entendu parler de la Transnistrie, un pays... qui n'existe pas. Enfin, qui n'est pas reconnu officiellement par l'ONU. Je crois qu'en terme d'insolite, ça doit être pas mal ! Sinon, Christiania, l'enclave hippie en plein cœur de Copenhague, c'est surréaliste comme endroit ! Et j'ai récemment publié l'interview de deux filles qui ont parcouru le Groenland à pied, dans genre insolite c'est plutôt costaud.

Écrire commentaire

Commentaires : 0
© Copyright 2010 - 2017
Le contenu de ce site est la propriété de Trip85.com et ne peut être reproduit
sans autorisation écrite.

L'utilisateur s'engage à utiliser les informations données sur Trip85.com et
ses réseaux sociaux sous son entière responsabilité et dégage l'auteur de
Trip85.com de toute responsabilité à cet égard.